GOEURY René Eugène

Commentaire (0) Portraits de Malgré-Nous

 

Après avoir servi dans l’Ar­mée française (dont 10 mois de campagne contre l’Al­le­magne), René Eugène Goeury est incor­poré de force dans l’Ar­mée alle­mande le 21.5.1943 et envoyé en Ukraine. Il s’évade le 2.1.1944, ce qui lui vaudra l’at­tri­bu­tion de la carte de Réfrac­taire. Il connaît ensuite la capti­vité du 2.1.1944 au 6.12.1945 : Kiev (infir­me­rie), Kursk (hôpi­tal complé­men­taire), Atba­san (hôpi­tal-sana­to­rium) et Kara­ganda (mines de char­bon), ces deux camps se trou­vant au Kaza­khs­tan.

Après la guerre, René Eugène Goeury sera vice-président de l’ADEIF du Bas-Rhin.

Infor­ma­tions données par l’in­té­ressé et figu­rant dans les archives de l’ADEIF du Bas-Rhin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.