TEITGEN André

Commentaire (0) Liste des avis de recherche

 

jpg_Andre_TEITGEN.jpg J’ai un frère qui a été incor­poré de force dans l’ar­mée alle­mande à Metz (Moselle). Il s’agit d’An­dré Teit­gen né le 4 avril 1924 à Rosse­lange (Moselle) et rési­dant à chez ses parents à Woippy (Moselle). Il est porté disparu en juin 1944 ou 1945 à Kara­kresly en Litua­nie. J’ai­me­rais en savoir plus sur son parcours et sur le mur du souve­nir où seront inscrits les noms de tout ces jeunes Français morts pour la France en tant de Malgré-Nous.

* Ses adresses postales sont :

 Grena­dier TEITGEN Andréas

 F.P.N. 38615 B

 Grena­dier TEITGEN Andéas

 Reserve-Laza­rett

 MERXHAUSEN

 über Kassel 7

 Block 6 Saal 2

jpg_Teitgen_Verwundetenabzeichen.jpg Sa bles­sure lui vaut l’at­tri­bu­tion du Verwun­de­te­nab­zei­chen in Schwarz le 10 mai 1944 à Merx­hau­sen.

* Dernière adresse connue :

 WILKOWITELEN

 F.P.N. 31375 E

* Infor­ma­tions trans­mises par la Croix-Rouge alle­mande (DRK) en 1968 :

André Teit­gen, né le 4.4.24 se trouve sur la liste photo­gra­phique, tome CE, p.618. (NB : celle de la Croix-Rouge alle­mande ou DRK).

Il faisait partie de la 8e compa­gnie du Grena­dier-Regi­ment 1142 de la 561e Volks-Grena­dier-Divi­sion. Il est porté disparu depuis le 16.10.1944.

Il a très certai­ne­ment tombé le 16.10.44 lors des combats au S-E de Wirbal­len (Prusse orien­tale). En effet, à l’été 44, le front tenu par le Groupe Centre (Heeres­gruppe Mitte) s’est effon­dré, les Sovié­tiques fonçant sur la Weich­sel et la fron­tière de la Prusse orien­tale. La 561e Volks-Grena­dier-Divi­sion tenait le secteur au S-E de Wirbal­len. A l’aube du 16.10.44, les Russes ont massi­ve­ment bombardé ce secteur avant de lancer une grande offen­sive appuyée par des nombreux chars et chas­seurs-bombar­diers. De durs combats ont eu lieu à Kuosiai, Stolau­ki­lis, Spki­nai, Budvi­ciai, Sode­nai et Kara­kres­lis. Des éléments de la divi­sion ont pu être rassem­blés sur la route Eydt­kau-Eben­rode pour créer une nouvelle ligne de front.

Les plus de 300 dispa­rus lors de cette bataille doivent être très certai­ne­ment consi­dé­rés comme morts, même si personne n’a pu témoi­gner de leur décès.

Deux survi­vants de la Divi­sion ont témoi­gné :

« Les Russes nous ont submer­gés. Les rares qui avaient survécu au bombar­de­ment massif ont été pris dès 8h dans la grande offen­sive russe. Peu d’entre nous se sont retrou­vés en capti­vité sovié­tique le soir ».

« Il est très probable que tous les portés dispa­rus de cette jour­née soient morts. Après des heures de bombar­de­ment, les chars sovié­tiques ont enfoncé nos posi­tions. Déjà à ce moment-là, les resca­pés consi­dé­raient les dispa­rus comme morts ».

Il est un fait que très peu de soldats ont était faits prison­niers ce jour-là et, au vu de l’in­ten­sité des combats et des pertes très élevées, que les manquants soient morts.

Bref histo­rique de la 561e Volks-Grena­dier-Divi­sion :

 Cons­ti­tu­tion en juillet 44 dans le secteur d’Ey­lau (Prusse orien­tale)

 9.44–1.45 : Combats en Litua­nie, secteur de Wirbal­len-Wilko­wi­sch­ken

 1.1945 : En posi­tion à Memel, à l’E de Tilsit. Retraite vers König­sberg.

 2–3.45: Combats dans le secteur E de König­sberg encer­clé. Se dégage avec beau­coup de pertes vers le Samland. Combats à Metge­then-Judit­ten.

 4.45 : Retraite sur la presqu’île de Peyse (la divi­sion est déci­mée, l’état-major capturé), Fisch­hau­sen, Pillau. Les restes de la divi­sion se retrouvent sur la Frische Nehrung. La divi­sion est dissoute et les restes inté­grés à la 28e Jäger-Divi­sion.

Bernard Teit­gen

 Cour­riel : teit­gen.b@free.fr

* Fiche du Volks­bund trans­mise par Claude Herold

 Nach­name: Teit­gen

 Vorname: Andreas

 Dienst­grad:

 Geburts­da­tum: 04.04.1924

 Geburt­sort:

 Todes-/Vermiss­ten­da­tum: 01.10.1944

 Todes-/Vermiss­te­nort: Kurland

 Nach den uns vorlie­gen­den Infor­ma­tio­nen ist die o. g. Person seit 01.10.1944 vermißt.

* Feld­post­num­mer 38615B : Du 08.09.1943 au 22.04.1944 1Kp.Grena­dier Bataillon 311 – a/c du 23.04.1944 1Kp. Füsi­lier Bataillon 214

* Feld­post­num­mer 31375E : Jusqu’au 12.08.1944 8eme Kp Grena­dier Regi­ment Ostpreus­sen 2 – a/c du 21.08.1944 8eme Kp.Grena­dier Regi­ment 1142

jpg_Andre_TEITGEN_presse.jpg Groupe de soldats de l’ar­mée alle­mande à la descente du train. Légende : « Nach­schub rollt Ostfront – PK-Viita­salo-Presse-Hoff­mann« . Photo proba­ble­ment parue dans un jour­nal messin en août 1944. En haut à droite a été ajou­tée l’an­nonce suivante : « Malgré-Nous suscep­tibles de donner des rensei­gne­ments sur M.TEITGEN André né le 4 avril 1924 à Rosse­lange, qui habi­tait à Woippy et se trou­vait en dernier à Wilko­wit­te­lem SP 31375 E, sont priés de s’adres­ser ou d’écrire au Services des PDR 25 Avenue Foch à METZ au Bureau des Recherches ».
(Coll. B. Teit­gen)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.