Au cœur des ombres : « Les Malgré-Nous »

Commentaire (0) Mémoire

 

C’est un formi­dable spec­tacle, plein de perti­nence et de sincères émotions, que nous offrent son créa­teur Charly Damm, les quatre chorales – de Brumath, Kalten­house, Zins­willer et la Chorale œcumé­nique du Bitcher­land -, accom­pa­gnées de l’Har­mo­nie du Bitcher­land et, bien sûr, les comé­diens dont le jeu drama­tique est souli­gné par un éclai­rage adéquat. Une véri­table descente dans l’en­fer de l’in­cor­po­ra­tion de force où Alsa­ciens et Mosel­lans ont été englou­tis dans les ombres de la guerre et de la capti­vité pour ne parfois pas en reve­nir. Un très bel hommage à la mémoire de ces Français annexés dont la jeunesse a été gâchée, voire pulvé­ri­sée.

Dans le cadre de l’ex­po­si­tion, Nico­las Mengus et Régis Baty y dédi­ca­caient leurs ouvrages sur les incor­po­rés de force dans la Waffen-SS et sur Tambov et la capti­vité sovié­tique.

Conseil_de_revision_red.jpg
Le conseil de révi­sion où de jeunes Français vont deve­nir soldats alle­mands sous la contrainte.

Discipline_red.jpg
Premières sueurs dans l’ar­mée alle­mande : le fameux Drill qui a marqué les mémoires par sa dureté, mais qui aura sauvé des vies au front.

Refractaire_red.jpg
Le sort peu enviable du réfrac­taire qui n’échap­pera pas à son incor­po­ra­tion dans l’ar­mée, voire pire.

Noel_Wehrmacht_red.jpg
Premier Noël dans la Wehr­macht. Un moment parti­cu­liè­re­ment doulou­reux, loin des siens et revêtu de l’uni­forme de l’en­nemi.

Face_au_lieutenant_red.jpg
Un échange sincère de points de vue oppo­sés entre un incor­poré de force et un offi­cier alle­mand. Un jeu dange­reux pour le Français : sera-t-il dénoncé pour son atti­tude fran­co­phile ?

Captures_red.jpg
Captu­rés par les redou­tables femmes-soldats de l’Ar­mée rouge ! Un moment critique où la vie ne tient qu’à un fil. Beau­coup n’y ont pas survécu.

Tambov_ombres_red.jpg
Les ombres du camp de rassem­ble­ment de Tambow-Rada, un camp parmi la nébu­leuse des camps de l’URSS. Qui survi­vra au froid et aux priva­tions ?

Tambow_kapos_red.jpg
Les kapos, prison­niers comme les autres, abusent de leur pouvoir, comme dans tous les camps… Des haines tenaces vont en naître et reste­ront vives bien après la guerre.

Tombe_red.jpg
La nouvelle tant redou­tée par les parents et les épouses est arri­vée : il ne revien­dra pas… Aura-t-il seule­ment une sépul­ture ?

Expo_red.jpg
Une très bonne expo­si­tion de Charles Muller, président de la Société d’His­toire et d’Ar­chéo­lo­gie de Brumath et Envi­rons, permet de mieux appré­hen­der le thème du spec­tacle dans toute sa complexité : l’in­cor­po­ra­tion de force des Français d’Al­sace et de Moselle dans l’ar­mée de l’Al­le­magne natio­nale-socia­liste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.