REHM René

Commentaire (1) Liste des avis de recherche

 

Rehm_Rene.jpg – Rena­tus Rehm wurde noch nicht auf einen vom Volks­bund errich­te­ten Solda­ten­fried­hof überführt.

 Nach den uns vorlie­gen­den Infor­ma­tio­nen befin­det sich sein Grab derzeit noch an folgen­dem Ort: Narva – Estland

 Der Volks­bund ist bemüht, auf der Grund­lage von Krieg­sgrä­be­rab­kom­men die Gräber der deut­schen Solda­ten zu finden und ihnen auf Dauer gesi­cherte Ruhestät­ten zu geben. Wir hoffen, in nicht allzu ferner Zukunft auch das Grab von Rena­tus Rehm zu finden und die Gebeine auf einen Solda­ten­fried­hof überfüh­ren zu können.

 Name und die persön­li­chen Daten des Oben­ge­nann­ten sind auch im Gedenk­buch der Krieg­sgrä­berstätte verzeich­net.

 Nach­name:
Rehm

 Vorname:
Rena­tus

 Geburts­da­tum:
22.11.1920

 Geburt­sort:
Strass­burg

 Todes-/Vermiss­ten­da­tum:
24.07.1944

 Todes-/Vermiss­te­nort:
Im Raum Narva

 info@­malgre-nous.eu

* Complé­ments trans­mis par Claude Herold : La FPN sous la photo corres­pond à la 1. Kompa­nie, Füsi­lier Batt.11 (Aufklä­rungs Abtei­lung). La 11e Infan­te­rie-Divi­sion combat, fin septembre 1943, dans le secteur de Lenin­grad. En janvier 1944, elle est enga­gée à l’est de Pusch­kin, puis parti­cipe à la retraite de la 18e Armée à l’ar­rière de la Luga. De là, elle est enga­gée dans le secteur de Ples­kau. Jusqu’en juin, la divi­sion se retire au sud-est de Narwa, puis se retire en Cour­lande. A la fin de la guerre, les 2/3 de la divi­sion peuvent être évacués au Schles­wig-Holstein, 1/3 a été capturé par les Sovié­tiques.

One Response to REHM René

  1. Dumas dit :

    Il s’agit du frère de ma grand-mère.
    D’après ce que je comprends, il n’a jamais été retrouvé.
    Même si c’est symbolique, c’est bien dommage qu’il ne puisse pas reposer dans sa terre natale.
    Merci d’administrer ce site Web qui pourra nous tenir au courant des éventuels découvertes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.