Edouard Helmut LAUX – d’après les docu­ments trans­mis par Claude Herold et Raoul Maré­chal

Commentaire (0) Liste des non rentrés

 

 Edouard Helmut LAUX (* Roes­ch­woog 25.2.1921)

Natio­na­lité française.

Capo­ral

Décembre 1942 : fait partie de la Stamm-Schwa­dron/Radfahr-Ersatz-Abtei­lung 18 (Stutt­gart Bad Canns­tatt)

18.1.43 : fait partie de la  Nachrich­ten-Staf­fel de la 18e Stab-Radfahr-Ausbil­dungs-Abtei­lung

19.2.1943 : fait partie du 1er Gene­sen­den-Schwa­dron de la Radfahr-Ersatz-Abtei­lung 18 (Stutt­gart Bad Canns­tatt)

1.3.1944 : fait partie de la compa­gnie d’état-major de la 5e Aufklä­rung-Abtei­lung (unité de recon­nais­sance).

28.3.1944 : Blessé griè­ve­ment aux jambes.

30.3.1944 : Trans­féré au centre prin­ci­pal de soins (Haupt­ver­band­platz) de sa divi­sion.

6.4.1944 : Mort des suites de ses bles­sures à l’hô­pi­tal de campagne de Brest Litowsk am Bug le 28.3.1944. FPN 18540.

Inhumé au cime­tière mili­taire de Brest Litowsk, tombe 19, bloc E, rangée 17.

Mention « Mort pour la France » refu­sée le 2.12.1949

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.