Boli­dum Ernest

Commentaire (1) Liste des non rentrés

 

One Response to Boli­dum Ernest

  1. Serge Bolidum dit :

    Mon père, Ernest Bolidum (junior), né en 1932, ne nous parlait pas de notre grand père, sa « déportation » ayant été pour mon père un souvenir très douloureux. Je connais mon grand père par cette photo. Ce fut mon grand père maternel, Robert Schandel, qui nous parlait un peu d’Ernest : « avec son caractère fort et borné, il refusa d’inscrire ton père dans la jeunesse hitlérienne et se dressa ainsi contre la volonté du responsable nazi de Schirrhoffen. La suite on la connait : direction la Russie ». Longtemps ma grand-mère espéra son retour. Une lettre l’informa du décès d’Ernest. La lettre, sur les circonstances, fut écrite par le soldat l’ayant abattu lorsque Ernest tenta de s’échapper du camp…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.