Clément GRAFF, de Folgens­bourg – Portrait réalisé par Joseph Werten­ber­ger

Commentaire (0) Liste des non rentrés, Portraits, Portraits de Malgré-Nous

 

le 11.02.1944: convo­ca­tion dans le Hall du 1er étage de la gare de Mulhou­se…. apte pour la Waffen-SS…17 heures: départ pour Stablack

le 13.02 : arri­vée au camp de forma­tion SS de STABLACK

 

du 22.02 au 1.03.1944: trans­fert, dans des wagons à bestiaux, vers le camp de forma­tion SS à SOUGE

 

le 5.03 : est enca­serné à CERONS (30km de Bordeaux)

 

le 12.03 : prête serment

 

le 26.03 : défilé à Bordeaux

 

le 31.03: trans­fert dans les envi­rons de Toulouse

 

le 10.04: se trouve à AUVILLAR, à envi­ron à 70km de Toulouse

 

le 14.05 : informe ses parents que la semaine dernière, ils ont « combat­tus les bandes » et « encer­clés » une ville (?) pendant 2 jours. Il précise, « c’était terrible, je n’ai vu que des femmes pleu­rer »

 

le 18.05: il informe ses parents qu’il y a eu 5 déser­tions dont 3 Alsa­ciens.

 

Un déser­teur a été repris. Il précise: « que celui-ci c’est fait réduire la tête »  et qu’à cause de ces déser­teurs  alsa­ciens qu’il quali­fie de « chiens » … « cela va encore plus mal pour nous. » 

N.B. C’est la seule lettre sur laquelle Clément ajou­tera un « Heil Hitler » au dessus de sa signa­ture !

 

le 10.06: Clément est à ORADOUR-sur-GLANE… selon les témoi­gnages d’un copain rescapé Camille RUNSER de Wentz­willer, il aurait été affecté à un poste de gardien­nage à l’en­trée d’une rue de la loca­lité?

 

le 13.06: il informe ses parents qu’il est en dépla­ce­ment vers « une desti­na­tion qu’ils peuvent bien entendu devi­ner »… et « qu’ils  ont combat­tus des bandes bien équi­pées mais qui n’ont pas été à la hauteur »

 

le….06: sur le parcours, il réussi à poster en cachette une lettre « non contrô­lée par la censure » ou il précise à ses parents: « que s’il revient vivant, il aura d’hor­ribles choses à leur racon­ter… (grau­sames zu erzäh­len) »

 

le 23.06: il informe ses parents qu’ils sont survo­lés par une « multi­tude d’avions, mais espère qu’ils vont régler leurs comptes aux Tommis!

 

le 28.06, Clément GRAFF est abattu en début d’après-midi à GRAINVILLE-sur-ODON par les Ecos­sais au cours de l’opé­ra­tion EPSOM.

NB : sur toutes ses lettres, sa FPN est le 15807 G : 

 

 

  • D’après la fiche du VDK trans­mise par Claude Herold, Clemens GRAFF (* Folgens­bourg 29.11.1926) a disparu à Grain­ville le 28.6.1944 et a été inhumé en tant que « soldat inconnu » au cime­tière de La Cambe, son corps et ceux de ses cama­rades n’ayant pu être iden­ti­fiés avec certi­tude lors de leur trans­fert dans ce cime­tière.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.