André Hugel nous a quit­tés. La viti­cul­ture et l’his­toire de l’Al­sace en deuil

Commentaire (0) Actualité

 

André Hugel est né à Rique­wihr le 19 août 1929, fils d’une famille de viti­cul­teurs implan­tée dans cette ville depuis 1639. Après des études secon­daires, il étudie la viti­cul­ture à Beaune (Côte-d’Or) et à Geisen­heim (Alle­magne). Il rejoint l’en­tre­prise fami­liale en 1951 et la fera pros­pé­rer avec ses deux frères.

Profon­dé­ment atta­ché à l’his­toire et au patri­moine de sa ville, il est très tôt actif au sein de la Société d’his­toire et d’ar­chéo­lo­gie de Rique­wihr.  C’est sous son impul­sion, en 1968, que sont réno­vés les musées instal­lés dans  les tours médié­vales du Dolder et des Voleurs. Dix ans plus tard, il accepte la prési­dence de la Société.

André n’a jamais oublié l’An­nexion de 1940 et l’in­cor­po­ra­tion de force de ses deux frères dans l’ar­mée alle­mande. Lui-même aurait été enrôlé en janvier 1945 si les Améri­cains n’avaient libéré Rique­wihr le 5 décembre 1944.

Outre de nombreuses confé­rences et visites guidées pour faire comprendre l’his­toire diffi­cile de l’Al­sace, en parti­cu­lier depuis 1870, il est l’au­teur de nombreux ouvrages portant notam­ment sur la Seconde Guerre mondiale et les « Malgré-Nous ». Il a été le premier, avec Nico­las Mengus, à étudier l’in­cor­po­ra­tion forcée des Alsa­ciens dans la Waffen-SS (Entre deux fronts…, 2 vol. parus en 2007 et 2008).

Pendant de longues années, il a défendu l’hon­neur et la mémoire de ces hommes et de ces femmes qui ont été contraints d’en­dos­ser l’uni­forme alle­mand. Il avait à cœur de restau­rer l’hon­neur bafoué des 13 « Malgré-Nous » lors du procès d’Ora­dour (1953).

André nous a quit­tés le 14 août 2022 pour rejoindre ceux et celles pour lesquels il s’est tant battu. Person­nel­le­ment, je garde­rai un excellent souve­nir de cet homme qui m’a honoré de son amitié.

 

Nico­las Mengus

 

André Hugel à Oradour-sur-Glane, avec Alphonse Troest­ler et Nico­las Mengus, en août 2013.  Photo DR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.