ACKERMANN Cons­tant

Commentaire (0) Liste des avis de recherche

 

Qui peut donner des rensei­gne­ments sur Cons­tant Acker­mann, né le 28.6.1915 à Lipsheim et rési­dant à Feger­sheim (Bas-Rhin) ? La coupure de presse (extraite des Dernières Nouvelles d’Al­sace) est conser­vée par l’ASCOMEMO 39–45.

Gérard Schutz

* Cour­riel : gerard.schutz@­wa­na­doo.fr

Ackermann_Constant_adeif.jpg

Ackermann_Constant.jpg

* Préci­sion de Claude Herold : La Feld­post­num­mer 07239 corres­pon­dait au Regi­mentss­tab et à la Stabs­kom­pa­nie du Grena­dier-Regi­ment 535. Ce régi­ment combat­tait au sein de la 384e divi­sion d’in­fan­te­rie (6e Armée). En avril 1944, le régi­ment se trou­vait en Ukraine du Sud à Kischi­new, ensuite on perd toute trace.

* Préci­sions de Richard Klein d’après les archives du BAVCC de Caen :

 Né le 28/06/1915 à Lipsheim (Bas-Rhin)

 Dernier Grade connu : Gefrei­ter

 Plaque d’iden­tité N° : –2202-Stkp. G.E.B. 465

 Unité : Stab/Gen.Rgt. 535

 Secteur Postal 07239

 Muté dans cette unité : 26.4.1944

 Dernières nouvelles au 16 aout 1944 depuis la Bessa­ra­bie

 A été formel­le­ment reconnu par un rapa­trié belge – Raymond Van Hoecke, de Marcheinne au Pont (Belgique), au camp N° 2 d’Odessa. De là, il serait parti avec des prison­niers alle­mands vers les mines du Donbass.

 Nombreuses recherches entre­prises par la famille jusqu’en 1985.

 Aurait pu être « Mort pour la France » mais la famille refuse de signer les actes de décès.

 Préci­sion de Claude Herold : La Feld­post­num­mer 03972 corres­pon­dait au Gebirg­sjä­ger Regi­ment 15.

* D’après des infor­ma­tions commu­niquées à l’ADEIF 67 par Mme Oscar Gegen­win, de Feger­sheim, à la date du 4.9.1985, Cons­tant Acker­mann figure sur une liste de personnes ayant été vues après guerre en Russie et cité dans P. Rigou­lot, Les mains coupées de la Taïga ; un témoin belge l’au­rait signalé par écrit en 1949.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *