Comprendre l’in­cor­po­ra­tion de force

Commentaire (0) Découvrir le magazine

 

Ce numéro hors-série de L’Ami hebdo de 80 pages veut rendre hommage aux 130 000 Alsa­ciens et Mosel­lans, incor­po­rés de force dans l’Ar­mée alle­mande pendant la Seconde Guerre mondiale.

S’ap­puyant sur les archives de « l’Ami du Peuple » / “Der Volks­freund” et de l’ADEIF, complé­tées par plusieurs dizaines d’en­tre­tiens et de docu­ments privés, sa présen­ta­tion veut permettre à chacun de mieux « Comprendre l’in­cor­po­ra­tion de force », trop souvent igno­rée dans sa réalité.

Parce que le drame des Malgré-Nous ne peut être compris sans qu’il soit replacé dans son contexte histo­rique, le dossier rappelle les débuts de la guerre et la manière dont l’Al­sace et la Moselle furent annexées illé­ga­le­ment par l’Al­le­magne nazie. Il revient égale­ment sur l’après-guerre des Malgré-Nous avec le procès de Bordeaux (1953) et les longues années de négo­cia­tions qui ont amené à la recon­nais­sance de cette caté­go­rie parti­cu­lière d’an­ciens combat­tants.

Cette troi­sième édition, revue, enri­chie de nouvelles illus­tra­tions et mise à jour, porte notam­ment l’ac­cent sur la Sippen­haft, loi de respon­sa­bi­lité collec­tive qui a dissuadé bon nombre d’in­cor­po­rés de force à déser­ter, et sur le statut, rapi­de­ment oublié, de « dépor­tés mili­taires » dont jouis­saient les Malgré-Nous. Enfin, un chapitre est consa­cré à l’opé­ra­tion « Nord­wind«  qui fut une mauvaise surprise pour les incor­po­rés de force qui avaient déserté et se cachaient en Alsace du Nord.

Au sommaire de cette nouvelle édition :

Le contexte histo­rique (par Nico­las Mengus)

Le Gaulei­ter Wagner et l’in­cor­po­ra­tion de force (par Nico­las Mengus)

L’in­cor­po­ra­tion de force des Alsa­ciens et des Mosel­lans dans la Wehr­macht. L’at­ti­tude des Parle­men­taires en 1942 (par Nico­las Mengus)

Le procès du Gaulei­ter Wagner et l’in­cor­po­ra­tion de force (par Nico­las Mengus)

Devoir endos­ser l’uni­forme de l’en­nemi (par Nico­las Mengus)

La Sippen­haft, loi de respon­sa­bi­lité collec­tive (par Nico­las Mengus)

« Allge­meine-SS » et Waffen-SS (1925–1940) (par Nico­las Mengus)

Des incor­po­rés de force dans les Waffen-SS (par Nico­las Mengus)

La libé­ra­tion de l’Al­sace et de la Moselle en quelques dates (1944–1945) (par Nico­las Mengus)

Vers la recon­nais­sance (par Nico­las Mengus)

Le « Siche­rung­sla­ger Vorbruck b./Schir­meck i. Elsass » (par Nico­las Mengus)

Tambov, le camp de la honte (par Nico­las Mengus)

La grande souf­france de l’Al­sace (par Nico­las Mengus)

L’après-guerre des Malgré-Nous (1953–1996). Vers la recon­nais­sance des victimes d’un crime de guerre ? (par André Kief­fer)

A propos des « dépor­tés mili­taires » (par Nico­las Mengus)

Les cinquan­te­naires (par André Kief­fer)

Les parias (par André Weck­mann)

Annexe : L’Opé­ra­tion « Nord­wind« , la dernière offen­sive alle­mande à l’Ouest (par Lise Pommois)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *