GETTO Gaston, Auguste

Commentaire (0) Portraits de Malgré-Nous

 

Getto_GA.jpgAgent de pour­suites à la Tréso­re­rie (* Nancy, Meurthe-et-Moselle, 9.4.1912). Marié à José­phine Bucher ; 2 fils : Gérard et Albert. Il combat dans l’Ar­mée française en 1939–1940. Au moment de son incor­po­ra­tion de force, en 1944, Gaston Getto habi­tait à Souf­fel­weyer­sheim, Bas-Rhin. Il a disparu en Bessa­ra­bie vers le milieu de l’an­née 1944. Son dernier Secteur postal connu est le n°14696.

NM

Getto_Gaston.jpgGaston Getto est le n°1556 du Recueil photo­gra­phique des dispa­rus du Bas-Rhin (1948).

Rensei­gne­ments commu­niqués par Gérard Getto, son fils.

* Lien vers Mémo­rial Genweb trans­mis par Gérard Schutz 

* Préci­sions de Patrick Kautz­mann : Gaston Getto faisait partie du XXXe Korps de la 6e armée alle­mande et dans la 306e Infan­te­rie­di­vi­sion incluant la 328e Divi­sion­gruppe le Grena­dier Regi­ment 549 . La 306e I.DV. était station­née entre la 15e Infan­te­rie­di­vi­sion à sa gauche et la 4° brigade de montagne roumaine ainsi que la 21e divi­sion d’in­fan­te­rie roumaine. Cette 306 ° divi­sion subit avec la 15e I.DV., le 20 août au matin, les premiers assauts sovié­tiques. Les Roumains avaient quitté leurs posi­tions et la 306e divi­sion devait colma­ter la brèche lais­sée par ces derniers.
Dans des terribles combats de retraite de Jerma­clia, celle-ci sera complè­te­ment anéan­tie après les combats du Cogal­nic, à l’Est de Tokus.
Quelques éléments auront pu traver­ser le Prut à Falciu. Les bles­sés n’au­ront eu aucune chance de traver­ser le Prut après le 25 août.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *