OSTERMANN René, Alfred et Lucien

Commentaire (0) Les incorporés de force face à leur destin

 

Une tragé­die fami­liale

La famille Oster­mann voit ses trois fils, René, Alfred et Lucien, incor­po­rés de force dans l’Ar­mée alle­mande. Lucien, enrôlé dans la Schutz­po­li­zei, dispa­raît près de Bori­sov en juillet 1944.

Partages 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *