PABST Charles

Commentaire (0) Ce qu'il pouvait en coûter de ne pas se soumettre à l'ordre nazi

 

Le chanoine Charles Pabst est arrêté en mai 1943 pour avoir tenu des propos anti­na­zis et dit la messe en français. Ces crimes lui valent d’être « rééduqué » au camp de Schir­meck, puis à Gagge­nau-Haslach. Il décrit la dure réalité de ces camps.

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *