SCHNEIDER Robert

Commentaire (0) Ce qu'il pouvait en coûter de ne pas se soumettre à l'ordre nazi

 

Pour son soutien à la Résis­tance, Robert Schnei­der est arrêté par la Gestapo en janvier 1944. Il est interné au Fort Queu­leu à Metz, avant d’être trans­féré aux camps du Stru­thof, de From­men, puis à Schön­berg.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *