ZIMMERMANN Gustave et Aloyse

Commentaire (1) Les incorporés de force face à leur destin

 

Zimmermann_Gustave.jpgGustave Zimmer­mann est né à Dabo (Moselle) le 2 septembre 1923. Il était buche­ron avant d’être enrôlé dans la Wehr­macht le 17.05.1943 et envoyé sur le front russe. Il a déserté lors d’une permis­sion.

Après la guerre, mon père s’est engagé dans la 1ère Compa­gnie de CRS (la 101) à Stras­bourg (aujourd’­hui appelé la CRS 37). Il a parti­cipé, avec sa Compa­gnie, du main­tien de l’ordre lors des événe­ments pendant la Guerre d’Al­gé­rie, puis a demandé sa muta­tion dans la Police urbaine à Stras­bourg jusqu’à son décès en janvier 1976.

Zimmermann_Aloyse.jpgLe témoi­gnage ci-joint est celui de son compa­gnon d’armes Aloyse Zimmer­mann, de Dabo-Schaef­fe­rhoff, décédé en 1992.

* Sur le groupe FFI « Char­le­magne » que rejoi­gnit Gustave Zimmer­mann, voir la biogra­phie du comman­dant Joseph Klock (* Brou­der­dorff, Moselle, 4.2.1908 + Stras­bourg 18.4.1967) : http://www.assem­blee-natio­nale.fr/histoire/biogra­phies/IVRe­pu­blique/klock-joseph-04021908.asp

Voir aussi le portrait de Joseph Lingen­held, par son fils Georges Lingen­held, publié sur notre site.

Texte de Martine Cuya­laa, fille de Gustave Zimmer­mann

One Response to ZIMMERMANN Gustave et Aloyse

  1. Martine CUYALAA dit :

    Je tiens à remercier de tout cœur Monsieur Nicolas MENGUS,pour ce devoir de mémoire, et de souffrances pour tout ces Malgrés-Nous !!!..Ils ont été souvent les oubliés de l’HISTOIRE,pour avoir été blessés PHYSIQUEMENT ET SURTOUT MORALEMENT et grâce à une personne comme vous, vous les faites revivre , encore MERCI pour eux…Si mon Père était encore de ce monde, il en serait très fier ,de savoir que quelqu’un s’intéresse à son HISTOIRE et ses « plaies » se refermeraient j’en suis sure, car il faut le dire ,ce fut un lourd fardeau à porter..Martine CUYALAA …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *