A propos de la Ligne Curzon

Commentaire (0) Compte-rendus

 

Lors de la discus­sion au Sénat des crédits de la Mission Anciens Combat­tants, Mémoire et liens avec la Nation, Monsieur Marc LAFFINEUR, Secré­taire d’Etat à la Défense et aux Anciens Combat­tants, s’est engagé à règler au cas par cas les dossiers des anciens incor­po­rés de force inter­nés dans les camps sovié­tiques à l’Ouest de la ligne CURZON.

Les personnes concer­nées doivent adres­ser leur demande à Monsieur le Secré­taire d’Etat selon les moda­li­tés préci­sées dans le docu­ment ci-joint.

Séance du 24 novembre 2011
(compte rendu inté­gral des débats du Sénat)

Mme Gisèle PRINTZ, rappor­teur pour avis de la commis­sion des affaires sociales
….
Enfin, je profite de cette tribune pour évoquer les ques­tions spéci­fiques à mon dépar­te­ment, la Moselle. Notre histoire reste encore mécon­nue de nos compa­triotes. La répa­ra­tion du drame de l’an­nexion n’est pas encore complète : ainsi, la ques­tion de la ligne Curzon, située en Russie, n’est toujours pas réglée ; l’iné­ga­lité de trai­te­ment entre anciens prison­niers, selon qu’ils étaient déte­nus à l’est ou à l’ouest de cette ligne, est injus­ti­fiable, car les condi­tions de déten­tion étaient iden­tiques et la souf­france quoti­dienne pour tous. J’ai­me­rais donc connaître les inten­tions du Gouver­ne­ment à ce sujet.
….

M. Marc LAFFINEUR, secré­taire d’État
….
Le problème qui se pose en Moselle, lequel est une injus­tice – je suis d’ac­cord avec vous, madame le rappor­teur pour avis –, concerne, me semble-t-il, assez peu de personnes. Je suis donc prêt à prendre leurs noms – les services de la mémoire ne peuvent pas savoir s’il y a eu des diffé­rences impor­tantes de trai­te­ment – afin d’étu­dier les situa­tions au cas par cas et de tenter de répa­rer les injus­tices. Je ne peux pas vous en dire plus, si ce n’est que je suis très ouvert sur le sujet.
….

Commen­taires :

Le Secré­taire d’état s’en­gage à régler les dossiers rela­tifs aux anciens incor­po­rés de force inter­nés dans les camps sovié­tiques à l’Ouest de la ligne CURZON.

Les personnes doivent envoyer leur demande à Monsieur le Secré­taire d’Etat dont les coor­don­nées sont les suivantes :

Monsieur le Secré­taire d’Etat auprès du Ministre de la Défense et des Anciens Combat­tants
à l’at­ten­tion person­nelle de Monsieur LAFFINEUR Marc
37, rue de Belle­chasse
75700 PARIS SP 07
Télé­phone : 01 44 42 10 00

Afin d’éta­blir leur demande, je conseille aux personnes concer­nées de prendre contact avec une asso­cia­tion d’an­ciens incor­po­rés de force proche de chez eux qui les aidera à rédi­ger leur demande.

Je pense notam­ment aux prin­ci­pales asso­cia­tions suivantes qui figurent sur le site www.malgre-nous.eu

Amicale inter­dé­par­te­men­tale des Anciens de Tambow et camps assi­mi­lés

Siège et section du Bas-Rhin :
Président : M. Jean Benoît (+)
12, rue Kuhn
67000 Stras­bourg

Section de Moselle – Musée d’his­toire de Tambov :
M. Jean-Raymond Klein
44, rue Clemen­ceau
57360 Amné­ville
03 87 58 83 33

Section du Haut-Rhin :
M. Jean-Georges Criqui
12, rue de Kinger­sheim
68200 Mulhouse

ADEIF – Asso­cia­tion des Déser­teurs, Evadés et Incor­po­rés de Force du Bas-Rhin

12 rue Kuhn
67000 STRASBOURG
Tél 03 88 32 46 25

ADEIF – Asso­cia­tion des Evadés et Incor­po­rés de Force du Haut-Rhin
42, rue Anna-Schoen
68200 MULHOUSE
Tél. 03 89 42 00 79

Malgré-Nous
57, rue Cham­bière
BP 60232
57005 METZ CEDEX 1
Tél 03 87 30 46 82

Il y a aussi les sections dépar­te­men­tales de l’Union Natio­nale des Combat­tants (UNC).

Je fais appel à l’en­semble des Asscoia­tions d’an­ciens combat­tants pour relayer ce message auprès des personnes concer­nées afin que celles-ci puissent effec­tuer leurs démarches auprès de Monsieur le Secré­taire d’Etat et que Justice leur soit enfin rendue suite aux décla­ra­tions de Monsieur le Secré­taire d’Etat au Sénat.

Bien évidem­ment, je reste à l’en­tière dispo­si­tion des personnes concer­nées pour accom­pa­gner leurs démarches.

Serge AMORICH

Délé­gué natio­nal de l’As­so­cia­tion des anciens incor­po­rés de force dans le RAD et KHD d’Al­sace et de Moselle

Tel: 05 61 27 89 25
Cour­riel : serge.amori­ch@­wa­na­doo.fr

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *