Alsa­ciens résis­tants incon­nus fusillés en 1944 au fort de Bondues

Commentaire (0) Liste des avis de recherche

 

Histo­rien de La Coupole (Centre d’His­toire du Nord-Pas-de-Calais), j’ai pu iden­ti­fier au moins un des deux derniers résis­tants incon­nus fusillés en 1944 au fort de Bondues près de Lille :

 Le 1er s’ap­pelle Paul RIFF (* 14/11/1920 à Stras­bourg), déser­teur du 356e bataillon de réserve de la Wehr­macht et engagé au réseau de résis­tance Vélites Ther­mo­pyles, arrêté pour espion­nage dans la Somme, trans­féré d’Amiens à Loos-lès-Lille, condamné à mort le 28 mars 1944 et fusillé le même jour au fort de Bondues.

 Pour le second, j’ai beau­coup moins d’in­for­ma­tions :
Je sais qu’il s’ap­pelle Hubsch (peut être Achille) et qu’il est fusillé le même jour donc qu’il a certai­ne­ment un parcours simi­laire à Riff. J’ai trouvé un Hubsch Achille, né le 26/9/12 à Stras­bourg sur votre site, mais je en sais pas si c’est le même.

70 ans après, nous voudrions pouvoir enfin écrire les noms de ces deux hommes sur le mémo­rial.

Quelqu’un pour­rait-il m’ai­der à iden­ti­fier ce Hubsch ?
Je cherche égale­ment à retrou­ver des familles de ces 2 résis­tants « malgré-nous ».

Merci d’avance pour toute aide.

Laurent THIERY,
Docteur en Histoire

 lthie­ry@­la­cou­pole.com

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *