ASSEMBLEE GENERALE DE L’APOGA

Commentaire (0) Actualité

 

apoga.png

L’As­so­cia­tion des Pupilles de la Nation, Orphe­lins de Guerre « APOGA » s’est réunie en assem­blée géné­rale ce jeudi 02 avril 2015 dans la salle de l’Es­pace Les Tisse­rands à Chate­nois.

Le Président Claude JOCHEM a accueilli la cinquan­taine de personnes, en présence du Maire de la Ville M. Jean Luc ADONETH et Mr. Claude HEROLD, membre de l’APOGA, spécia­lisé dans la recherche de personnes, incor­po­rés de force, dispa­rues.

Après le mot de bien­ve­nue, il a fait obser­ver un instant recueille­ment en mémoire de nos pères victimes de la guerre et de nos membres orphe­lins dispa­rus en cours d’an­née, il a fait adop­ter le compte-rendu de la dernière AG, lu par le secré­taire M. Pierre RISACHER.

M. ADONETH a remer­cié le président d’APOGA pour l’in­vi­ta­tion et remer­cie l’as­so­cia­tion d’avoir choisi sa ville pour la tenue de son assem­blée géné­rale.
Il relate le coté histo­rique et écono­mique de sa ville, préci­sant que Chate­nois était par le passé une place forte de l’in­dus­trie textile et se situe dans le beau vignoble alsa­cien.
Il rappela la commé­mo­ra­tion du 70 ème anni­ver­saire de la libé­ra­tion, le 1er décembre 2014.

Dans son rapport moral, M. JOCHEM a rappelé les décrets de 2000 et 2004, qui ont créés cette inéga­lité vis-à-vis d’une certaine caté­go­rie d’or­phe­lins, qui tout en état recon­nus Pupilles de la Nation, sont exclus de la recon­nais­sance de l’Etat. Il a demandé que cette injus­tice soit répa­rée le plus rapi­de­ment possible
Il compte sur nos élus pour l’ai­der dans son combat.

Dans son rapport d’ac­ti­vité, il parle de sa parti­ci­pa­tion à de nombreuses céré­mo­nies de commé­mo­ra­tions, à diffé­rentes réunions, soit en orga­ni­sa­teur ou en tant qu’in­vité. Il relate sa rencontre avec M. TODESCHINI, Secré­taire d’Etat des Anciens Combat­tants, lors de sa venue à Stras­bourg.
Il a fait adop­ter certaines nouveau­tés, notam­ment au sujet du rembour­se­ment des frais de dépla­ce­ment, ainsi qu’une conven­tion élabo­rée en compa­gnie des fils de Tués du Haut-Rhin.

Le bilan finan­cier est présenté par Madame Monique RISACHER, tréso­rière sortante, il en ressort que si les possi­bi­li­tés finan­cières de l’APOGA se réduisent d’an­née en année, les comptes sont posi­tifs, comme le précisent les révi­seurs aux comptes en donnant quitus à la tréso­rière et au comité.

Les statuts obligent un tiers du comité de l’as­so­cia­tion à être démis­sion­naire, tout en étant rééli­gible, cette obli­ga­tion fut respec­tée et le tiers sortant fut réélu.
Un échange fruc­tueux s’est établi entre les respon­sables et les membres à l’oc­ca­sion des ques­tions diverses, et l’as­sem­blée géné­rale s’est termi­née par le verre de l’ami­tié.
Le président JOCHEM rappela encore une fois notre combat et demande qu’en­semble nous pour­sui­vions la lutte.

Claude JOCHEM
Président

Partages 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *