COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU 18 JUILLET 2013 DE LA SNIFAM

Commentaire (0) Actualité

 

A l’ap­proche du 70ème anni­ver­saire de la victoire des Alliés sur le nazisme, des hommages seront rendus aux compa­triotes normands, qui, au péril de leur vie aidèrent nos compa­triotes alsa­ciens et mosel­lans, incor­po­rés de force dans les armées nazies, de s’éva­der. Plus de cent déser­tions eurent lieu en Basse Norman­die en 1944. Elles sont mécon­nues, car restées sous silence. Tout laisse à le penser, ce nombre est beau­coup plus élevé; nous aime­rions le connaître.

Il s’agit là de faits de résis­tance, modestes, silen­cieux, mais combien effi­caces. Leur impor­tance est très grande, car les déser­teurs, dans leur plus grand nombre, rejoi­gnirent les Forces Françaises Libres ou les Forces Françaises de l’In­té­rieur. De ce fait, les armées nazies en furent affai­blies.

Tous ces faits doivent être connus.

Des témoins de cette époque ont consti­tué une asso­cia­tion : la S.N.I.F.A.M. (Soli­da­rité Normande aux Incor­po­rés de Force d’Al­sace-Moselle) afin de faire connaître ces actes de bravoure que sont ces évasions.

La S.N.I.F.A.M. tien­dra stand au Salon du Livre de Bret­te­ville sur Ay le 27/07/2013. Après ce salon à 18h30, une cause­rie-débat aura lieu avec la parti­ci­pa­tion de André Hugel, de Rique­wihr, histo­rien et témoin de ces années de honte.

Rappe­lons que, l’in­cor­po­ra­tion de force dans les armées nazies est le corol­laire de la honteuse et illé­gale annexion des régions françaises: la Moselle, le Bas-Rhin et le Haut-Rhin par le IIIe Reich natio­nal-socia­liste.

Si vous aviez en mémoire des cas de déser­tions, il serait très bien que vous les commu­niquiez à Françoise Closet (fille d’in­cor­poré de force) au 02.33.07.61.36 ou à Jean Bézard (témoin d’un drame) au 02.31.96.33.03.

Il faut rappe­ler que près de 900 Français nés en 1926 furent incor­po­rés de force. Ils vinrent sur le front de Norman­die et étaient dans la Waffen-SS.

Jean Bézard, secré­taire de la S.N.I.F.A.M.

Partages 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *