Compte rendu de l’As­sem­blée Géné­rale Ordi­naire de l’AERIA du 6 décembre 2013

Commentaire (0) Actualité

 

A E R I A

Asso­cia­tion pour des Etudes

sur la Résis­tance Inté­rieure

des Alsa­ciens

Compte rendu de l’As­sem­blée Géné­rale Ordi­naire de l’AERIA du

6 Décembre 2013

Présents  : 27 personnes suivant liste de présence.

La prési­dente Marie GOERG-LIEBY ouvre la séance en remer­ciant chaleu­reu­se­ment les nombreux parti­ci­pants qui malgré l’af­fluence du marché de Noël n’ont pas hésité à se dépla­cer.

L’ Assem­blée Géné­rale Ordi­naire se déroule ensuite confor­mé­ment à l’ordre du jour :

1 Rapport Moral 2013 par la Prési­dente :

2013 qui se termine a été une année capi­tale pour l’AERIA pas seule­ment en raison du70 ème anni­ver­saire de la créa­tion du CNR sous la prési­dence de Jean MOULIN mais surtout du fait de la signa­ture de la Conven­tion finan­cière quadri­par­tite le 20 Septembre 2013 entre l’AERIA et les 3 collec­ti­vi­tés prin­ci­pales alsa­ciennes (Région, Conseil Géné­ral du Bas- Rhin et du Haut- Rhin).

Cette conven­tion est une étape fonda­men­tale pour l’ac­ti­vité de l’AERIA car elle permet un soutien finan­cier assuré pour 3 ans à l’his­to­rien Eric LE NORMAND. L’objec­tif de celui ci est de réali­ser un DVD ROM dans le cadre d’un travail collec­tif animé par l’AERIA.

Ce travail est double­ment diffi­cile du fait qu’il s’agit de 2 dépar­te­ments et que l’Al­sace n’était non pas occu­pée mais annexée de fait au IIIème REICH. Ainsi de fortes spéci­fi­ci­tés émergent dès à présent dans les recherches qui néces­si­te­ront un enga­ge­ment indi­vi­duel et collec­tif des membres de l’AERIA pour atteindre l’objec­tif.

Dès aujourd’­hui l’AERIA peut comp­ter sur ses membres et sur un bureau actif qui se réunit un lundi sur 2 depuis 1 an pour faire le point l’état d’avan­ce­ment du projet.

La prési­dente ne doute pas que plusieurs membres seront prêts à secon­der Eric Le Normand plus parti­cu­liè­re­ment dans un travail de recherche dans les archives des communes (Saverne, Wissem­bourg, Thann, Gueb­willer etc.)

L’AERIA compte aussi sur le soutien d’as­so­cia­tions comme le Souve­nir Français, l’AFMD (Amis de la Fonda­tion pour la Mémoire de la Dépor­ta­tion), l’ANACR (Asso­cia­tion des Anciens Combat­tants de la RESISTANCE) ,l’AMAM (Amis du Mémo­rial d’Al­sace Moselle) et le COMEBAL (Comité pour la Mémoire de la Brigade Alsace Lorraine).

2013 a été l’an­née où s’est tenu pour la première fois le Comité Scien­ti­fique qui comprend plusieurs person­na­li­tés de qualité. C’est aussi l’an­née du premier Café d’His­toire qui a réuni un public très nombreux à Stras­bourg.

2014 doit être pour l’AERIA une année de déploie­ment de son acti­vité avec plus de réunions publiques dans le Bas Rhin et le Haut Rhin (type Café d’His­toire). Chaque membre devra sensi­bi­li­ser son entou­rage.

Pour faire passer le message, collec­ter de nouvelles infor­ma­tions, donner à l’AERIA une respec­ta­bi­lité accrue et des moyens supplé­men­taires pour réali­ser son projet, il faut augmen­ter le nombre d’adhé­sions.

La Prési­dente pense tout parti­cu­liè­re­ment aux 904 communes alsa­ciennes qui devront toutes être infor­mées de nos actions en sachant que le 27 Mai dernier à l’ap­pel du président de la Répu­blique François Hollande, l’en­semble des élus a voté pour que le 27 Mai soit Jour­née Natio­nale de la Résis­tance.

2 Rapport Finan­cier par la Tréso­rière Mireille HINKER

Le salaire mensua­lisé d’Eric LE NORMAND est géré par la Fonda­tion de la Résis­tance. L’AERIA s’est renfor­cée en 2013 passant de 12 à 48 adhé­rents.

La tréso­rière a insisté sur l’obli­ga­tion d’avoir des révi­seurs aux comptes et fait donc appel à candi­da­ture. Jacque­line KNECHT-MOSER a accepté d’être révi­seur aux comptes.

3 Rapport d’Ac­ti­vité par Eric LE NORMAND

Etat de la base de données : 11fiches, 383 médias, 16 Diction­naires, 2226 sources dont 1500 sources primaires, 551 sources impri­mées, 23 sources multi­mé­dias, 17 témoi­gnages, 135 notes biblio­gra­phiques, 15 lieux de mémoire, 9241 cas exami­nés, 304 événe­ments.

Avan­ce­ment du projet :

Cons­ti­tu­tion de la base de données : consul­ta­tion des dossiers CVR aux archives dépar­te­men­tales du Bas-Rhin, accès à des archives privées, accès au fond KLEINMANN rela­tif au camp de sûreté de Schir­meck (travail avec le Mémo­rial d’Al­sace Moselle)

Commu­ni­ca­tion : réunions à Stras­bourg, Colmar. Parti­ci­pa­tion à des céré­mo­nies commé­mo­ra­tives. Table ronde, café d’his­toire, réunions d’in­for­ma­tion (Thann)

La première réunion du Comité Scien­ti­fique s’est tenue le 25 Octobre 2013 à l’hô­tel de Région. Après une présen­ta­tion de l’AERIA et du projet de DVD ROM, les réflexions du Comité ont porté autour des thèmes et des défi­ni­tions : La Résis­tance en Alsace, la Résis­tance des Alsa­ciens. Comment et par quel moyen peut-on défi­nir qui est Résis­tant et qui ne l’est pas ? Défi­ni­tion d’une résis­tance spéci­fique à l’Al­sace Moselle. (Voir blog : la résis­tance des alsa­ciens ; http://lare­sis­tan­ce­de­sal­sa­ciens­world­press.com)

Objec­tifs 2014 :

A partir de janvier 2014 :

Consul­ta­tion des archives dépar­te­men­tales du Haut Rhin.

Prépa­ra­tion du concours natio­nal de la Résis­tance.

Entre­vue avec la direc­trice du musée histo­rique de Stras­bourg.

Café d’His­toire : 1 à Stras­bourg, 1 à Mulhouse.

Réunion d’in­for­ma­tion à Altkirch.

Réunion du Comité Scien­ti­fique au premier trimestre avec comme thème : la résis­tance des Incor­po­rés de Force.

Appel à la mobi­li­sa­tion géné­rale et aux bonnes volon­tés pour la recherche dans les archives commu­nales suivant la métho­do­lo­gie défi­nie par Eric LE NORMAND.

Inau­gu­ra­tion de plaques commé­mo­ra­tives à la Robert­sau.

2014 sera une année char­nière dans le cadre de la réflexion et de la rédac­tion des fiches (800 fiches poten­tielles), donner un corps au DVD ROM en mettant en place l’ar­bo­res­cence.

4 Divers :

Réponse aux ques­tions.

Le débat a porté sur les défi­ni­tions de Résis­tant en Alsace, sur le cas des fonc­tion­naires refu­sant l’al­lé­geance au nazisme, des enfants de fonc­tion­naires et le cas des chemi­nots.

Le comité scien­ti­fique après débat statuera sur ces cas et sur les défi­ni­tions.

L’as­sem­blée Géné­rale s’est termi­née à 19H45 et tous les parti­ci­pants ont été conviés au vin d’hon­neur.

Claude LECLERC et Bertrand LACHAUD

Partages 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *