Des « Malgré-Nous » indé­si­rables – L’avis de la SNIFAM (Soli­da­rité Normande aux Incor­po­rés de Force d’Al­sace-Moselle)

Commentaire (0) Revue de presse

 

Vous avez dit Frater­nité ?

Monsieur Bagot, par son esclandre du 6 juin à l’égard des « Malgré-Nous », s’est montré à la fois histo­rien, répu­bli­cain, diplo­mate et exécu­teur testa­men­taire par cette décla­ra­tion péremp­toire : « Vous n’avez rien à faire à la stèle Kief­fer ». Jugez par vous-même :

Histo­rien :

En 1940, après la défaite de la France, l’Al­le­magne nazie annexe l’Al­sace-Moselle. En termes concrets, cela signi­fie que les Alsa­ciens-Mosel­lans deviennent citoyens alle­mands. Les jeunes sont incor­po­rés d’of­fice dans l’ar­mée alle­mande, sans possi­bi­lité de refus ou de déser­tion dans la mesure où leurs familles respec­tives faisaient l’objet de repré­sailles en étant dépor­tées dans les camps de concen­tra­tion ( lesquels exis­taient depuis 1933 pour les oppo­sants au régime ). Ils seront 135.000 dans ce cas-là, et nombreux sont ceux qui perdront la vie sous cet uniforme honni. Placés en première ligne au front, faire demi-tour était impos­sible, la gendar­me­rie alle­mande tirait sur les fuyards…

Igno­rer – pire défor­mer l’His­toire – c’est insul­ter ceux qui sont tombés !

Où est la Liberté, pour laquelle ces hommes se sont sacri­fiés ?

Répu­bli­cain :

Il est utile de rappe­ler que les comman­dos français étaient tous volon­taires, ce qui n’était pas le cas des « malgré nous ». Tous ceux qui ont débarqué l’ont fait pour restau­rer la Liberté, en tout premier lieu celle de penser et de s’ex­pri­mer. Ces héros tombés ce jour-là approu­ve­raient-ils cette sentence ?

Où est la Frater­nité qui figure dans notre devise natio­nale ?

Diplo­mate :

Les histo­riens, les poli­ti­ciens et les élus l’ont compris et incor­porent dans les céré­mo­nies offi­cielles les « malgré nous » depuis 10 ans, y compris en ce jour solen­nel du 70ème anni­ver­saire du Débarque­ment en 2014 où tous les pays impliqués étaient présents. Même l’ar­mée alle­mande est asso­ciée à ces commé­mo­ra­tions qui célèbrent toutes la fin du nazisme et non la fin de l’Al­le­magne.

Au nom de quoi balayer d’un éclat de voix l’ac­cord des auto­ri­tés locales et orga­ni­sa­trices ?

Exécu­teur testa­men­taire :

En tant que fils d’un commando, et à ce titre seul, il s’est érigé en exécu­teur testa­men­taire ? Dans quelle décla­ra­tion offi­cielle figure l’ex­clu­sion des « malgré nous » ?

L’His­toire ne se résume pas simple­ment à commé­mo­rer par la sonne­rie aux morts mais à s’ins­pi­rer des valeurs défen­dues par les morts et à les trans­mettre à nos enfants et petits-enfants.

Mort, où est ta victoire ?

Monsieur Bagot, où est votre victoire ?

Soli­da­rité Normande aux Incor­po­rés de Force d’Al­sace-Moselle (S.N.I.F.A.M)

Partages 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *