GANGLOFF Erwin et Charles

Commentaire (0) Liste des avis de recherche

 

Gangloff_Erwin_RAD.jpg
Gangloff_Erwin_Wh.jpg

Je recherche des rensei­gne­ments sur mon oncle, Gangloff Erwin Philippe, né le 11 octobre 1922 à Lohr (Bas-Rhin). Incor­poré de force dans la Wehr­macht le 12 octobre 1942, il est décédé en Répu­blique tchèque à Trop­pau le 17 avril 1945. Sa dernière permis­sion remon­tait au mois de mai 1944.

Il appar­te­nait à la 3./Aufklä­rung­sab­tei­lung 97.

Le 4.10.1945, Georges Krie­ger, un cama­rade origi­naire de Buswiller (Bas-Rhin), écri­vit aux parents pour leur annon­cer le décès de leur fils. Le 17.4.1945, lors d’une offen­sive russe, Erwin a été griè­ve­ment atteint par un éclat d’obus à la tête. C’était à Oppau, à l’est de Trop­pau, dans les Sudètes. Il a été trans­porté au centre prin­ci­pal de soins, mais il n’a pas pu être sauvé et il est décédé le même jour vers 15h. Il a été enterré dans le parc du château de Dier­schau à Trop­pau.

Il a été déclaré « mort pour la France » en 1951.

Je souhai­te­rais, si possible, connaitre l’em­pla­ce­ment de sa sépul­ture, s’il en existe une, en mémoire de lui.

Gangloff_Erwin_RAD_1.jpgGangloff_Erwin_RAD_2.jpgGangloff_Erwin_RAD_3.jpgGangloff_Erwin_RAD_4.jpg
Erwin Gangloff, de Lohr. Photos prises le 4.11.1941.

Gangloff_Charles_portrait.jpgUn autre parent, Gangloff Charles Philippe, né le 31.03.1922 à Lohr, lui aussi incor­poré de force, est décédé le 04.10.1943 dans le secteur de Novi-Muntal, sur le front de l’Est. Il a été inhumé au cime­tière mili­taire de Sadowi, bloc 3, tombe 21.

Il a été déclaré « mort pour la France » en 1951.

Merci pour toute aide.
Edith Husser

 edith.husser@o­range.fr

Depart_Gangloff_Charles_et_Erwin_12-10-42.jpg
Départ de Charles et Erwin Gangloff pour la Wehr­macht, le 12.10.1942.


Gangloff_Charles_1.jpgGangloff_Charles_2.jpg
Lettre annonçant le décès de Charles Gangloff.

* Préci­sions trans­mises par Claude Herold :

Sur Memo­rial Gen-Web, sur le MAM, Gangloff Erwin, né le 11.10.1922 et décédé le 17.04.1945, figure en tant que victime civile.

Partages 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *