La fin de la « ligne Curzon ». Une injus­tice réglée

Commentaire (0) Actualité

 

Monsieur Kader ARIF, Ministre délé­gué chargé des Anciens Combat­tants, a annoncé le mardi 30 octobre 2012 que les mêmes dispo­si­tions seront appliquées aux incor­po­rés de force inter­nés dans les camps sovié­tiques quel que soit le lieu d’in­ter­ne­ment (à l’Ouest ou à à l’Est de la ligne CURZON).

Justice est enfin rendue à l’en­semble des anciens incor­po­rés de force inter­nés dans les camps sovié­tiques. Je tiens à remer­cier Madame la Séna­trice Gisèle PRINTZ qui est inter­ve­nue régu­liè­re­ment depuis de nombreuses années pour que cette déci­sion minis­té­rielle soit enfin prise ainsi que l’en­semble des Parle­men­taires qui ont appuyé Madame Gisèle PRINTZ sur ce doulou­reux dossier.

Je tiens à remer­cier Monsieur le Ministre délé­gué chargé des Anciens Combat­tants pour sa déci­sion qui répare une injus­tice qui a privé pendant de nombreuses décen­nies les anciens incor­po­rés de force inter­nés dans les camps sovié­tiques à l’Ouest de la ligne CURZON des mêmes droits que ceux qui avaient été inter­nés dans les camps sovié­tiques à l’Est de cette même ligne. Cette discri­mi­na­tion (comme c’est le cas pour toute discri­mi­na­tion) était injus­ti­fiée, immo­rale et surtout elle a accen­tué les souf­frances physiques et morales des personnes concer­nées.

MERCI MONSIEUR LE MINISTRE POUR VOTRE DECISION

J’es­père Monsieur le Ministre délé­gué chargé des Anciens Combat­tants que votre déci­sion sera appliquée le plus rapi­de­ment possible main­te­nant car le temps presse pour que celle-ci ait une inci­dence sur la vie des personnes concer­nées qui ont plus de 85 ans et qui sont de santé très précaire.

Serge AMORICH,

délé­gué natio­nal de l’As­so­cia­tion des anciens incor­po­rés de force dans le RAD – KHD d’Al­sace et de Moselle

* Voir aussi http://www.senat.fr/compte-rendu-commis­sions/20121029/soc.html#toc1
où figure le compte rendu offi­ciel de la Commis­sion des Affaires Sociales du Sénat du 30 octobre 2012.

Partages 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *