Labou­lais Antoine, de Stiring, et Lesquir Ferdi­nand, de Romel­fing, portés dispa­rus

Commentaire (0) Liste des avis de recherche

 

Lesquir_Ferdinand.jpg Je fais des recherches sur le frère aîné de ma grand-mère, Ferdi­nand Lesquir, né le 10 janvier 1927 à Romel­fing (Moselle). Il a été incor­poré de force à l’age de 17 ans. Il faisait partie du Grena­dier Ersatz und Ausbil­dung Bataillon 6 de Lübeck. Nous ne savons rien de son parcours, sinon qu’il a été en Russie. D’après les archives de Caen, un de ses cama­rades, Lucien Maze­rand, de Hilbe­sheim, a témoi­gné qu’il l’au­rait vu pour la dernière fois à Kuttem­berg, près de Prague, où ils ont été faits prison­niers, le 10 mai 1945 ; il a donc été déclaré mort à cette date et dans cette ville. Un autre cama­rade, Joseph Muller, de Teter­chen, aurait aussi fait un témoi­gnage dont je n’ai pas le compte rendu. Ferdi­nand Lesquir a été déclaré « mort pour la France ».

Nous souhai­te­rions notam­ment savoir s’il existe une tombe.

Merci pour tout rensei­gne­ments.

Stépha­nie Grabherr

 Cour­riel : steph-fred57@­live.fr

* Extrait d’une liste du « Deutsches Rotes Kreuz » commu­niqué par Claude Herold :

jpg_Laboulais_Lesquir.jpg

Sur cet extrait de page de dispa­rus du DRK figurent deux jeunes Mosel­lans :
Labou­lais Antoine, de Stiring, et Lesquir Ferdi­nand, de Romel­fing. Aucun des deux n’a de tombe reper­to­riée par le Volks­bund. Nés en 1927, ils ont donc été incor­po­rés à l’age de 17 ans. Ils faisaient partie du Grena­dier Ersatz und Ausbil­dung Bataillon 6 de Lübeck.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *