LETT Marcel

Commentaire (0) Liste des avis de recherche

 

Je suis à la recherche de la tombe de mon oncle tombé en Litua­nie
le 8 août 1944.

Marcel Lett est né le 28 décembre 1921 à Sarre­gue­mines (Moselle) où il vivait au moment de son incor­po­ra­tion dans la Wehr­macht.

En 1942, il avait la FPN 12 991. Au 13.4.1944, il appar­te­nait à la 8e compa­gnie du Gren.Rgt.162 (FPN 03 180E).

courrier_marcel_lett_-_03150e.jpg

Une lettre de son chef compa­gnie, datée du 11.8.1944, FPN 03 180E, indique qu’il a été tué par un éclat d’obus au crâne à Puse­kalm en Litua­nie et a été enterré à Loce­rei, à envi­ron 70km au sud-ouest de Riga.

 D’après le BAVCC de Caen, on apprend :

 Incor­poré de force dans la Wehr­macht le 12.6.1943 (n’est plus rentré depuis cette date). Selon la WASt, l’in­cor­po­ra­tion a eu lieu le 26.7.43.

 Grena­dier.

 2377 – St. Kp./G.E.B. 234.

 Tué au combat près de Puse­kalm en Letto­nie, 8.8.44.

 Inhumé à Loce­rai, à 70km au sud-est de Riga, Letto­nie.

 Déclaré mort pour la France en septembre 1948.

lett_marcel_wast.jpg

Esther Lett-Bariau

 esther.lett-bariau@­veo­lia.com

* D’après Claude Herold, il n’est pas réper­to­rié au Volks­bund. Son unité faisait partie de la 336e Infan­te­rie-Divi­sion qui a notam­ment combattu dans le secteur de Wolchow en 1942 et à nouveau en 1943. En septembre 43, elle combat dans le secteur de Lenin­grad, puis de la Narwa jusqu’en juin 1944, dans le secteur de Düna­burg, puis en Cour­lande en octobre. Elle est recons­ti­tuée à Goten­ha­fen sous le nom de 61e Volks-Grena­dier-Divi­sion.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *