Lucien ZIMMERMANN

Commentaire (0) Portraits de Malgré-Nous

 

Lucien ZIMMERMANN est né en 1923 à Mertz­willer (67) et a été incor­poré de force le 14.1.1943. Les recherches que j’ai effec­tuées m’ont permis de loca­li­ser le hameau de Kosto­bo­brovka en Russie où il a été blessé, comme soldat de la 4e compa­gnie du Grena­dier-Regi­ment 260, le 6 août 1943 (ce qui lui vaut de rece­voir la médaille des bles­sés en noir au Reserve-Laza­rett de Bad Harz­burg le 9.9.1943). Ce dernier est situé entre Koursk et Orel. Cela pour­rait lais­ser penser qu’il a du parti­ci­per à la célèbre bataille de Koursk. Le 28 juillet 1944, alors qu’il est capo­ral au 1. Schwa­dron du Füsi­lier-Bataillon 102, le Reserve-Laza­rett 101 à Franc­fort/Oder certi­fie qu’il n’a plus son livret de solde et qu’un nouveau doit lui être établi.

Il est décédé en 1983.

zimmermann_1.jpg
Lucien Zimmer­mann (2e à partir de la gauche) et ses cama­rades.

zimmermann_2.jpg
Lucien Zimmer­mann et ses cama­rades devant un poteau indiquant la limite du terrain d’exer­cice. Ils arborent un drapeau trico­lore, ce qui n’était pas sans risques.

zimmermann_3.jpg

zimmermann_4.jpg
Tenues débraillées, Lucien Zimmer­mann (à genoux 1er du 1er rang à partir de la droite) et ses cama­rades se rendent, drapeaux blancs à l’ap­pui, mimant proba­ble­ment leur future évasion.

zimmermann_5.jpg
Lucien Zimmer­mann (3e depuis la droite) et ses cama­rades, mains liées et sous la menace d’un bâton, illus­trent leur asser­vis­se­ment.

zimmermann_6.jpg
Autre pose avec un drapeau trico­lore (colo­risé ensuite). Cette série de photos aurait pu leur valoir les pires ennuis.

wast_1_low_resolution_-_copie.jpgwast_2_low_resolution_-_copie_2.jpgbescheinigung_1_low_-_copie.jpgbescheiningung_2_low_-_copie.jpgverwundungsabzeichen_low_-_copie.jpgkrankenblatt_1_low_-_copie.jpgkrankenblatt_2_low_-_copie.jpg

Partages 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *