« Malgré-Nous », les oubliés de l’His­toire

Commentaire (0) À noter dans l'agenda

 

malgre_nous-soldat_toit.jpg Le 12 janvier 1953, au Tribu­nal mili­taire de Bordeaux, s’ouvre le procès du massacre d’Ora­dour-sur-Glane qui s’est déroulé le 10 juin 1944. Sur le banc des accu­sés se trouvent 7 Alle­mands et 14 Français origi­naires d’Al­sace.

Comment des conci­toyens ont-ils pu être impliqués dans ce crime de guerre ?

La France découvre alors un drame méconnu de la Seconde Guerre mondiale : celui des « Malgré-nous », soit envi­ron 130.000 Alsa­ciens et Mosel­lans qui ont été contraints de combattre dans les rangs de l’Al­le­magne natio­nal-socia­liste, suite à la défaite française de 1940 et l’An­nexion de fait de ces régions au IIIe Reich.

Mais le procès de Bordeaux, c’est aussi le reflet de la complexité de la France de l’après-guerre, de l’Epu­ra­tion et de la Guerre Froide, époque où l’unité et la cohé­sion de la nation étaient plus que jamais néces­saires.

Dans ce docu­men­taire, Nico­las Lévy-Beff et son co-auteur François Rauch évoquent donc l’An­nexion de fait et ses consé­quences au travers du déroulé de ce procès, ultime illus­tra­tion de ce passé tragique.

Docu­men­taire de Nico­las Lévy-Beff redif­fusé sur France 3 Alsace le samedi 16 mai à 15h20.

malgre_nous-photo_de_groupe.jpg

Partages 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *