Paul Koep­fler. Passeur et résis­tant

Commentaire (0) 2017, À lire…, Bibliographie

 

 Le destin des Alsa­ciens au cours de la Seconde Guerre mondiale offre de nombreux parcours tumul­tueux et héroïques souvent restés très discrets. C’est le cas de Paul Koep­fler. Résis­tant au nazisme, il devient passeur à Poli­gny, dans le Jura. Son action est faite de succès. D’août 1940 à novembre 1942 (au moment de la suppres­sion de la ligne de démar­ca­tion), on lui recon­naît 20000 passages. Paral­lè­le­ment, il collecte des infor­ma­tions pour les Alliés et il est membre de l’ORA de Franche-Comté. Il est rapi­de­ment devenu la bête noire des nazis. Les dénon­cia­teurs rôdent… Marie-Claude Pelot retrace ici le parcours tragique d’un jeune Alsa­cien de 22 ans dont il est urgent de se souve­nir.

 

Nico­las Mengus

 

 

PELOT Marie-Claude, Paul Koep­fler. Passeur et résis­tant, Cabé­dita, Bière-Divonne-les-Bains, 2017,182 p., 24 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *