UHLMANN Emile

Commentaire (0) Liste des avis de recherche

 

Je recherche des infor­ma­tions sur mon grand-père, Emile Uhlmann (* Stras­bourg 7.5.1920), époux de Léonie Simon (* Stras­bourg 28.9.1920), père de deux enfants, Yvette (* Péri­gueux 23.1.1940) et Ernest (* Stras­bourg 21.1.1942), décédé en Russie le 25.10.1943, tué d’une balle dans le ventre alors qu’il se rendait au centre de soins pour une bles­sure à la main, et inhumé au cime­tière mili­taire d’Asa­rit­schi (lettre du chef de compa­gnie Gröt­zin­ger, FPN 13309 E). Le livret de famille indique qu’il est mort à Teploje (Russie). Une photo de la tombe a été envoyée à son épouse début 1944 (lettres du chef de compa­gnie Gröt­zin­ger).
Il a été déclaré « mort pour la France ».

Merci d’avance pour toute aide.

Natha­lie Despret

 Cour­riel : despret.natha­lie@ya­hoo.fr

UHLMANN_Emile_TOMBE.jpgUHLMANN_COURRIER_ACCOMP_PHOTO_TOMBE.jpg
Ci-dessus : La photo de la tombe d’Emile Uhlmann et la lettre du chef de compa­gnie Gröt­zin­ger, datée du 17.2.44, qui l’ac­com­pa­gnait.

* Fiche du Volks­bund et infor­ma­tions trans­mises par Claude Herold :

 Emil Uhlmann wurde noch nicht auf einen vom Volks­bund errich­te­ten Solda­ten­fried­hof überführt.

 Nach den uns vorlie­gen­den Infor­ma­tio­nen befin­det sich sein Grab derzeit noch an folgen­dem Ort: Asarit­schi – Bela­rus

 Der Volks­bund ist bemüht, auf der Grund­lage von Krieg­sgrä­be­rab­kom­men die Gräber der deut­schen Solda­ten zu finden und ihnen auf Dauer gesi­cherte Ruhestät­ten zu geben. Wir hoffen, in nicht allzu ferner Zukunft auch das Grab von Emil Uhlmann zu finden und die Gebeine auf einen Solda­ten­fried­hof überfüh­ren zu können.

 Nach­name:
Uhlmann

 Vorname:
Emil

 Dienst­grad:
Grena­dier

 Geburts­da­tum:
07.05.1920

 Geburt­sort:
Straß­burg

 Todes-/Vermiss­ten­da­tum:
25.10.1943

 Todes-/Vermiss­te­nort:
In Teploge

 La Feld­post­num­mer 13309 E corres­pond au Grena­dier Regi­ment 460 (4e compa­gnie).

 L’Infan­te­rie-Regi­ment 460 (première déno­mi­na­tion) a été créé en octobre 1942 et placé sous le comman­de­ment de la 260e Infan­te­rie-Divi­sion. Ce régi­ment a combattu sur le front de l’Est. Le 7.8.43 débute la grande offen­sive sovié­tique qui porte ses attaques prin­ci­pa­le­ment sur le Gren. Reg. 480 et le Gren. Reg. 460 (le 10.8). Le 11.8, la divi­sion prend posi­tion sur la ligne de chemin de fer Jelnja-Suchi­nit­schi. Le régi­ment se trouve dans le secteur de Kamenka, puis se déplace vers le Sud le 15.8 et atteint le fleuve Ssno­pot où il prend posi­tion. Le 19 septembre, les Sovié­tiques encerclent le régi­ment en prenant le pont sur la Dessna à Kras­si­niki; mais celui-ci est repris par la 3e compa­gnie. Le Ssosh est dépassé le 28 septembre et la « Pronja »-Stel­lung à Krischew est atteinte. Les attaques russes s’in­ten­si­fient et la ligne de front résiste par endroits au prix de gros efforts. A la mi-novembre, les troupes alle­mandes reculent vers le Dnjepr jusqu’à Mogi­lew.

Partages 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *