BISCHOFF Raymond

Commentaire (0) Liste des avis de recherche

 

jpg_BISCHOFF_Raymond.jpgjpg_BISCHOFF_Raymond_2.jpg

Raymond Bischoff est né le 17.9.1926 à Stras­bourg (Bas-Rhin). Selon les archives WAST, complé­tées par celles du « Berlin Docu­ment Center« , il est incor­poré dans la Waffen-SS le 11.10.1943. Sa plaque d’iden­tité porte la mention « -15 383– SS N.E.R » (= Nachrich­ten Ersatz Regi­ment). Il est SS-Funker.

Son frère, Robert Bischoff, précise : « Mon frère a signé un enga­ge­ment « volon­taire » après avoir été passé à tabac et avoir été menacé de provoquer la dépor­ta­tion de ses parents en cas de refus. Il est revenu avec le visage tumé­fié. Cela s’est passé au Palais des fêtes de la rue Selle­nick, à Stras­bourg. Mon frère avait 17 ans. Incor­poré de force dans la Waffen-SS, il s’en évade à Bruxelles. Mais il est arrêté chez ses parents et envoyé sur le front en Norman­die ».

Le 6.1.1944, il est muté au Stab II/SS-Panzer Grena­dier Regi­ment 26 de la 12. SS-Panzer Divi­sion « Hitler Jugend« .
Le 26.6.1944, à la Stabs­kom­pa­nie II/SS-Panzer Grena­dier Regi­ment 26, il est tué au combat à Fonte­nay le Pesnel, à l’est de Tilly, près de Caen.

D’après une lette adressé par le SS-Unters­turmfüh­rer Lehmann (FPN 59760A) à ses parents, la tombe de Raymond Bischoff et de ses cama­rades se trouve sur le champ de bataille à Fonte­nay.

En 2004, des recherches effec­tuées par M. Jean-Pierre Cheva­lier, maire de Fonte­nay le Pesnel, au cime­tière anglais de Fonte­nay le Pesnel (qui comprend 520 tombes : 457 britan­niques, 4 cana­diennes et curieu­se­ment 59 alle­mandes), aux cime­tières de Hottot les Bagues, de Douet, de Chouain, de Bayeux et de la Cambe, n’ont pas permis de retrou­ver la tombe de Raymond Bischoff.

 Son frère Robert Bischoff est toujours à la recherche de sa tombe (contact au 03 88 34 63 33). Merci à toute personne qui pour­rait lui appor­ter des rensei­gne­ments complé­men­taires.

* Extrait de la WAST trans­mis par Claude Herold :

Bischoff_Raymond_WAst.jpg

* Fiche du Volks­bund commu­niquée par Claude Herold :

 Nach­name: Bischoff

 Vorname: Raimund

 Dienst­grad: Grena­dier

 Geburts­da­tum: 17.09.1926

 Geburt­sort: Strass­burg

 Todes-/Vermiss­ten­da­tum: 26.06.1944

 Todes-/Vermiss­te­nort: Fonte­nay-le-Pesnel

 Raimund Bischoff wurde noch nicht auf einen vom Volks­bund errich­te­ten Solda­ten­fried­hof überführt oder konnte im Rahmen unse­rer Umbet­tungs­ar­bei­ten nicht gebor­gen werden.

jpg_Fontenay-le-Pesnel_en_juin_1944.jpg

Fonte­nay-le-Pesnel fin juin 1944. Au premier plan, un canon anti­char alle­mand (PaK 40) et le corps d’un Panzer­gre­na­dier de la Waffen-SS. A l’ar­rière-plan, deux chars hors de combat : un Sher­man à gauche et un Panther de la 1./SS-Panzer-Regi­ment 12. La loca­lité est libé­rée par les Améri­cains le 26 juin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *