Capi­taine Nevill SOULIE DE MORANT

Commentaire (0) Liste des avis de recherche

 

Mon père, prison­nier en OFLAG, avait un code pour corres­pondre avec ma
mère, basé sur la coupure de mots. Je viens de retrou­ver toute sa
corres­pon­dance (en cours de numé­ri­sa­tion), dont certaines lettres présentent cette carac­té­ris­tique.

Quelqu’un connaît-il ce code?

Merci d’avance.

Quelques détails sur le parcours de prison­nier de guerre de mon père : Capi­taine Nevill Soulié de Morant, du 182e RALT, capturé dans les
Vosges après l’ar­mis­tice, d’abord trans­féré au XB. Le 13/4/41, il est trans­féré au IV C (Colditz) en se deman­dant pourquoi ce chan­ge­ment. Il quitte le IVC le 2/11/41 pour le IVD qu’il ne quit­tera qu’en février 1945 (le 15) pour n’ar­ri­ver dans ses foyers que le 24/4/1945. Vous trou­ve­rez quelques détails de sa libé­ra­tion, mémoires rédi­gées par son vieil ami, à l’époque capi­taine, Noël de Coin­tet sur le site http://pages­perso-orange.fr/fsou­lie­de­mo­rant/Chemin­de­la­li­berte.htm

Fran­cis Soulié de Morant

 Cour­riel : fran­cis.soulie-de-morant@­wa­na­doo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *