GLOECKLER Marcel

Commentaire (1) Avis de recherche, Liste des avis de recherche

 

 Je fais des recherches sur le parcours de Marcel Gloe­ck­ler, né à Hage­nau le 9 avril 1928  et habi­tant  6 rte de Hague­nau à Marien­thal. Ses parents, décé­dés depuis, n’ont jamais eu de ses nouvelles.

Nous savons juste qu’il était prison­­nier au camp de Tambov et que c’est sur le chemin du retour, en forêt de Vol0vo, qu’il a été évacué du train parce qu’il était malade. Nous ne savons rien d’autre sur son sort.

Sa fiche de la Région Alsace indique peu de choses :

Nom GLOECKLER
Prénom Marcel Eugène
Prénom usuel Marcel
Date de nais­sance 09/04/1928
Lieu de nais­sance Hague­nau (Bas-Rhin) – France
Lieu de rési­dence Hague­nau (Bas-Rhin) – France
 Incor­poré de force dans la Wehr­macht
 Dernière adresse connue Burg (Hautes-Pyré­nées) – France
 Date de dispa­ri­tion 09/09/1945
 Lieu de dispa­ri­tion Volovo – URSS
 Circons­tances de décès Inconnu
  • ADEIF – Recueil photo des dispa­rus du Bas-Rhin (ADEIF)
  • CAEN – Fichier des Incor­po­rés De Force (IDF) « Morts Pour La France » (BAVCC-Caen) – version de 2005
  • CAEN3 – Fichier des Incor­po­rés De Force (IDF) « Morts Pour La France » (BAVCC-Caen) – version de 2007
  • REP-1946 – Registre des non-rentrés en 1946

Merci pour tout rensei­gne­ment,

Claude Barbier

clb16@­hot­mail.fr 

 

* Préci­­sion de Claude Herold : Marcel Gloe­­ck­­ler n’est pas réper­­to­­rié au Volks­­bund.

One Response to GLOECKLER Marcel

  1. G. Haenel dit :

    D’après mes archives, Gloeckler Marcel aurait quitté Tambov le 17 juin 1945.
    Avant de rejoindre le camp de Tambov (date non connue), il était au camp n°304 en Ukraine. Est-ce dans cette région qu’il a été fait prisonnier ? Pour le savoir il faudrait connaître son dernier numéro postal militaire pour déterminer son unité militaire et ainsi retrouver où celle-ci était engagée. Pour vous aider dans ces recherches, je vous propose d’aller sur le site
    http://memoires.region-alsace.eu/frontoffice/accueil.aspx, qui a mis en ligne le « Guide de recherches d’informations sur les incorporés de force d’Alsace et de Moselle », guide qui explique en détail comment procéder.
    Bon courage.
    G. Haenel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *