ETHGEN Louis et Jean, BRION Alfred, STOLLE Bernard

Commentaire (0) Liste des avis de recherche

 

Je fais des recherches sur deux de mes oncles dispa­rus :

 Louis Ethgen, né le 27 janvier 1915 à Mars­pich (Moselle)
demeu­rant à Basse Yutz au moment de l’in­cor­po­ra­tion

 Jean Ethgen, né le 7 octobre 1917 à Hayange (Moselle) et demeu­rant à Basse Yutz au moment de l’in­cor­po­ra­tion.

Et sur un autre oncle Alfred Brion (* 10.10.1923), de Basse Yutz (Moselle), qui est passé par le camp de Tambow et qui est rentré mais nous n’avons pas de date de retour.

Ainsi que sur Bernard Stollé (* 2.9.1921), qui a été envoyé en Italie. Il est décédé depuis long­temps et n’a jamais parlé de cette période noire.

Merci pour toute aide pour trou­ver des rensei­gne­ments sur leurs parcours.

Berna­dette Schmitt

 Cour­riel : berns9@o­range.fr

Ethgen_Jean.jpgEthgen_Louis.jpgJean (à gauche) et Louis Ethgen (à droite).

* Fiches du Volks­bund trans­mises par Richard Klein et Claude Herold :

 Nach den uns vorlie­gen­den Infor­ma­tio­nen ist Ludwig Ethgen seit 01.10.1943 vermisst.

 In dem Gedenk­buch des Fried­hofes Solo­gu­bowka haben wir den Namen und die persön­li­chen Daten des Oben­ge­nann­ten verzeich­net.

 Nach­name:
Ethgen

 Vorname:
Ludwig

 Geburts­da­tum:
27.01.1915

 Todes-/Vermiss­ten­da­tum:
01.10.1943

 Todes-/Vermiss­te­nort:
Russ­land

 Johann Ethgen wurde noch nicht auf einen vom Volks­bund errich­te­ten Solda­ten­fried­hof überführt.

 Nach den uns vorlie­gen­den Infor­ma­tio­nen befin­det sich sein Grab derzeit noch an folgen­dem Ort: Gdansk Wrzeszcz Srebr­zysko – Polen

 Nach­name:
Ethgen

 Vorname:
Johann

 Dienst­grad:
Gefrei­ter

 Geburts­da­tum:
07.10.1917

 Geburt­sort:
Heyrun­gen

 Todes-/Vermiss­ten­da­tum:
13.03.1945

 Todes-/Vermiss­te­nort:
Satrup

ethgen_louis_DRK.jpg* Fiche du DRK et complé­ments envoyés par Claude Herold : Louis Ethgen faisait partie de la 10e Panzer-Grena­dier Divi­sion. Créée le 23 juin 1943, elle se trouve dans les secteurs d’Orel (juin-juillet), de Brjansk (août), Poltawa (septembre) et Krement­schug (octobre-décembre 1943) est anéan­tie en août 1944 en Bessa­ra­bie. Elle est recons­ti­tuée le 15 octobre 1944 sous le nom de Kampf­gruppe 10. Panzer­gre­na­dier-Divi­sion. Battue en janvier 1945 dans les secteurs de Char­kow et Radom, la Kampf­gruppe est à nouveau recons­ti­tuée le 2 février 1945 à Görlitz.

Biblio­gra­phie : Geschichte der 10. Divi­sion, 10. Infan­te­rie-Divi­sion (mot.), 10. Panzer­gre­na­dier-Divi­sion 1935 – 1945 par August Schmidt, Podzun-Verlag, Bad Nauheim, 1963.

Partages 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *