La justice alle­mande veut exami­ner les archives de l’ADEIF

Commentaire (0) Actualité

 

img199_2.jpg

Message de Gérard Michel, de l’ADEIF du Bas-Rhin :

« Nous avons été contac­tés par la gendar­me­rie de Paris qui agit sur ordre du Procu­reur Perron, lequel doit agir selon les souhaits de la police alle­mande, dans le cadre de l’enquête sur les crimes de guerre d’Ora­dour-sur-Glane, mais aussi sur les autres théâtres tris­te­ment célèbres durant l’été 1944 en France.

Il y aura bien une enquête, mais les docu­ments d’ar­chives ne bouge­ront pas du local. Les poli­ciers, accom­pa­gnés de gendarmes français, feront des photo­co­pies des docu­ments qui les inté­res­se­ront ».

Partages 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *