MALGRE-NOUS, par Robert Eberhardt

Commentaire (0) Actualité

 

Exhu­més d’une malle oubliée, deux jour­naux écrits par deux frères de 20 et 22 ans. Deux parmi les 130 000 Lorrains et Alsa­ciens qui vécurent le destin presque tragi-comique des malgré-nous, Français enrô­lés de force dans l’ar­mée alle­mande entre 1943 et 1945.

Des mots grif­fon­nés sous le vacarme des orgues de Staline au cours de « batailles » impro­bables où se confondent Russes et Alle­mands. Des mots qui témoignent de la « double méprise » qui les frappe, empri­son­nés comme déser­teurs alle­mands quand ils rejoignent les Russes ou les Améri­cains. Des mots qui témoignent de leur quoti­dien, de leurs souf­frances, leurs révoltes, leurs espoirs.

Deux frères aux destins diffé­rents au royaume de l’ab­surde.

Créa­tion 2012 par la Compa­gnie Errance, les 7, 8, 9, 14, 15, 16, 21, 22, 23, 28 juillet 2012 au Chapeau Rouge.

En savoir plus : http://www.avignon2012.net/#!malgré-nous et http://www.cie-errance.com/

Fabrice Eberhardt

 Cour­riel : fabri­cee­be­rhardt@ya­hoo.fr

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *