Oradour et le néga­tion­nisme anti-alsa­cien

Commentaire (0) Actualité

 

Héri­tage direct du procès lamen­table d’Ora­dour en 1953, le néga­tion­nisme anti-alsa­cien a encore de très beaux jours devant lui. Igno­rance ou mauvaise foi ? Chacun juge­ra… au nom de la « liberté d’ex­pres­sion »…

M. André Heitz nous signale (merci !) un article du Huffing­ton Post : http://www.huffing­ton­post.fr/cyril-mallet/la-nouvelle-prise-de-conscience-du-passe-alle­magne_b_3880854.html.

« Cet article a fait l’objet de commen­taires abso­lu­ment ignobles, en
parti­cu­lier d’un indi­vidu signant « hpm29 ». J’ai répondu dans la mesure
du possible ; mais là, les limites sont atteintes. D’autres en ont
signalé comme abus et obtenu leur suppres­sion. Mais il en reste.

Pour les voir tous, il faut cliquer sur « Voir les réponses » quand un
commen­taire a été supprimé. Je vous mets ci-dessous les horreurs qui
restent.

Je vous suggère vive­ment d’écrire à la rédac­tion du Huffing­ton Post pour
deman­der la suppres­sion des commen­taires et la publi­ca­tion d’une excuse,
ainsi que la commu­ni­ca­tion de l’iden­tité du diffa­ma­teur à des fins de
pour­suites. Vous n’ob­tien­drez peut-être pas tout (quoique…) mais, sauf
erreur de ma part, un jour­nal qui « modère » les commen­taires engage sa
respon­sa­bi­lité en cas d’in­frac­tions.

Ce qui a été écrit est pire que la phrase qui a fait condam­ner M. Hébras.
Ici, ce sont carré­ment des insultes.

Si les pour­suites judi­ciaires et menaces de pour­suites judi­ciaires ne
sont pas de votre ressort, vous aurez sans nul doute à coeur de
trans­mettre ce message aux asso­cia­tions compé­tentes.

Je vous saurai gré de bien vouloir m’in­for­mer des suites données à cette
affaire.

Cordia­le­ment,

André Heitz »


21h34 le 08/09/2013
Les SS à Oradour étaient alsa­ciens (2 pz SS Das Reich), ils ont été jugés
et acquit­tés au prétexte de  »malgré nous » par les tribu­naux français.
Les juges ayant ainsi ajouté à l’in­sulte  »aux mères et à toutes les
femmes » …
http://fr.wiki­pe­dia.org/wiki/2e_divi­sion_SS_Das_Reich

Tout cet article est un vrai conte de fées.


14h13 le 15/09/2013
Nous sommes d’ac­cord : une cour alsa­cienne a condamné ce que vous osez
appe­ler « une forme de révi­sion­nisme » en la personne d’un homme qui a
survécu au massacre d’Ora­dour, qui y a vu brûler vives sa mère et ses
deux soeurs, à la demande d’une orga­ni­sa­tion alsa­cienne repré­sen­tant ces
« malgré-nous » qui en furent les exécu­tants.
Rien que de très normal, quoi. Sinon que ma défi­ni­tion du « révi­sion­nisme »
n’est pas tout à fait la vôtre.
Quant au site face­book, si vous avez pris la peine de le consul­ter, vous
devez conve­nir qu’il présente assez complé­te­ment l’af­faire.


il y a 19 heures (00h21)
Si mon opinion avait une quel­conque impor­tance, sachant ce que je sais
d’eux, je les appel­le­rais « de bons patriotes alle­mands », mais comme elle
n’en a pas, nous les appel­le­rons: des « malgré-nous » … en conser­vant
soigneu­se­ment les guille­mets.

NB. : J’ai signalé ce commen­taire pour abus, sans résul­tat.


il y a 19 heures (00h26)
Dois-je vous rappel­ler que Brasillach ne fût pas gracié par De Gaulle au
motif qu’il aurait porté l’uni­forme alle­mand – fait infirmé après son
éxécu­tion? Dois-je vous rappel­ler que Leclerc fit fusiller sur le champ –
sans cour martiale – des SS français de la divi­sion Char­le­magne qui lui
avaient demandé pourquoi il portait l’uni­forme améri­cain en réponse à sa
ques­tion concer­nant l’uni­forme alle­mand? Les malgré-nous de la Das Reich
peuvent s’es­ti­mer heureux de s’en être tiré si bien.

NB. : J’ai signalé ce commen­taire pour abus, sans résul­tat.


il y a 19 heures (00h17)
Merci de ces préci­sons. cepen­dant un SS de la divi­sion Das Reich qui
parti­cipe au massacre d’Ora­dour sur Glane bien qu’am­nis­tié peut
légi­ti­me­ment être quali­fié de SS alsa­cien. On ne peut l’ap­pel­ler
sérieu­se­ment « combat­tant de la liberté » , « écolier en vacances », ni non
plus « renne du père Noel ».

NB. : J’ai signalé ce commen­taire pour abus, sans résul­tat.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *