QUAND LA HAINE DU « MALGRE-NOUS ALSACIEN » VIRE AU NEGATIONNISME ET A LA DIFFAMATION

Commentaire (0) Actualité

 

C’est peut-être donner trop d’im­por­tance à la bêtise humaine que de mettre en lumière d’énièmes propos néga­tion­nistes et diffa­ma­toires, mais il nous semble inté­res­sant de les porter à la connais­sance du plus grand nombre, car ils ne sont pas à l’hon­neur de ceux qui les tiennent : Les malgré-nous alsa­ciens vont voter le Pen ! :

Remarque de do : Jean-Pierre Masse­ret, tête de liste du Parti socia­liste en Alsace-Lorraine-Cham­pagne-Ardenne, a préféré sauver sa place et la paye qui va avec ! Ainsi, les malgré-nous alsa­ciens vont voter le Pen !

Rappel : L’ex­pres­sion les malgré-nous désigne ces alsa­ciens qui se sont enga­gés dans l’ar­mée nazie pendant la deuxième guerre mondiale. Ils ont préten­dus s’être enga­gés « de force », « malgré eux » ; comme qui dirait : « À l’insu de leur plein gré ». Ils ont en parti­cu­lier parti­cipé au massacre d’Ora­dour sur Glanes au sein de la divi­sion de Waffen-SS Das Reich ; malgré eux, bien entendu ! Après guerre, afin de promou­voir la « récon­ci­lia­tion natio­nale », l’État français a accepté offi­ciel­le­ment la version des préten­dus « malgré-nous ». On voit aujourd’­hui QUI risque fort d’être élu malgré eux chez les malgré-nous !

Source : http://mai68.org/spip/spip.php?arti­cle9670

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *