Charles Maire :

Commentaire (0) Les incorporés de force face à leur destin

 

Après le RAD, Charles Maire est versé dans la Wehr­macht en Pologne, puis au Dane­mark. Avec un cama­rade messin, il parvient à déser­ter avec la compli­cité de résis­tants. Il a été rapa­trié en juillet 1945.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *