NEGATIONNISME ET HAINE ANTI-« MALGRE-NOUS »

Commentaires (3) Actualité

 

Nos corres­pon­dants ont relevé sur les réseaux sociaux… Quand la haine, la bêtise et l’igno­rance ne font qu’un. Flori­lège.

 

3 Responses to NEGATIONNISME ET HAINE ANTI-« MALGRE-NOUS »

  1. FRANCOIS LEO dit :

    JE PROPOSE DE VOUS FAIRE VISITER LE CAMP DU STRUTHOF NATZWEILLER DE S ARRETER A LA PORTE SCHIRMECK ET DE LEURS EXPLIQUER QUE DES GAMINS DE 16 ANS 17 ANS 18 ANS NE SONT PAS VOLONTAIRES POUR S ENTRETUER LE NOUVEAU PRESIDENT DEVRAIT VENIR LE 25 AOUT EN ALSACE C EST SA PLACE

  2. Gilmet Albert dit :

    Bonjour,

    Peut-être que dans une même proportion que ceux des Français de l’intérieur qui prêtèrent allégeance a Hitler, certains Malgré-nous ne furent pas en réalité des Malgré-eux. J’ai connu un Alsacien du RAD qui tout en souhaitant obtenir le statut (S’il en est un) de malgré nous, réservait dans ses conversations des propos haineux à l’adresse des Juifs. Que penser?

    • Nicolas Mengus dit :

      L’antisémitisme tout comme le volontariat sont des réalités indéniables pendant la guerre, en Alsace comme ailleurs. Mais le cas des 13 incorporés de force jugés au procès de 1953 ne prête à aucune suspicion de volontariat ou de fanatisme. A moins de pouvoir apporter la preuve absolue du contraire, ce qui n’a pas été le cas à ce jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *