SOMIER Justin Emile

Commentaire (0) Portraits de Malgré-Nous

 

jpg_SomierEmile1944.jpg arti­san cordon­nier (* Herny, Moselle, 18.10.1921). Marié à Hilde Marie Schaf­frin (+ Nancy 8.12.1958) ; un fils : Roland Charles. Incor­poré de force dans la Wehr­macht le 21.5.1943, il est affecté à la Stamm-Kompa­nie Kraft­fahr-Ers.-Abt. 17, puis à la 4. Kompa­nie Kraft­fahr-Ers.-Abt. 17 le 3.6.1943.
Il est sans doute muté à la 1. Marsch­kom­pa­nie /Landes-Schüt­zen-Ers.Btl. 17, puis, le 20.1.1944 à la 2. Kompa­nie /Landes-Schüt­zen-Btl. 939 . A une date incon­nue, il est versé dans la 10. Kompa­nie/Siche­rungs-Regi­ment 609, puis, le 27.7.1944, il appar­tient à la 2. Kompa­nie/Siche­rungs-Regi­ment 609 ; il est porté malade.

Le 6.8.1944, il est admis au Feld­la­za­rett (hôpi­tal de campagne)156 à Heyde­krug pour une gastro-enté­rite aiguë. Le 15.8.1944, il est déclaré apte au service et rejoint son unité.

Le dernières nouvelles qu’il trans­met proviennent de la région de Memel (Prusse orien­tale) le 23.9.1944. Sa date de décès offi­cielle est donc arrê­tée au 23.9.1944 par juge­ment du Tribu­nal de Première Instance de Metz (28.2.1952).

Malgré des recherches entre­prises auprès du Service inter­na­tio­nal des recherches et du Volks­bund Deutsche Krieg­sgrä­berfür­sorge E. V., aucune inhu­ma­tion n’a été décou­verte.

Infor­ma­tions trans­mises par Roland Charles Somier, fils de Justin Emile Somier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *