A E R I A – Asso­cia­tion pour des Etudes sur la Résis­tance Inté­rieure des Alsa­ciens

Commentaire (0) Actualité

 

AERIA.png

Le 8 mai, la victoire des Alliés et la fin de la Seconde Guerre mondiale seront commé­mo­rées de même que, le 27 mai, le 70ème anni­ver­saire de la mise en place du Comité du Conseil Natio­nal de la Résis­tance. Cette instance a eu un rôle impor­tant au niveau écono­mique, poli­tique et social dans la consti­tu­tion d’un nouvel Etat français après 1945. L’As­so­cia­tion pour des Etudes sur la Résis­tance (AERI) a été créée dans les années 90 pour faire mieux connaitre la Résis­tance, au-delà des grandes figures natio­nales. Ratta­chée à la Fonda­tion de la Résis­tance, elle a à son actif 23 cédé­roms ou dévé­dé­roms sur la Résis­tance locale dans autant de dépar­te­ments. Lancée en 2002, l’AERIA (Asso­cia­tion pour des Etudes sur la Résis­tance Inté­rieure des Alsa­ciens) pour­suit le même but, élargi aux deux dépar­te­ments. Une étape déci­sive est inter­ve­nue le 1er décembre 2012 où fut créé un poste de cher­cheur-histo­rien. En cinq mois de recherches, Eric Le Normand, a recensé quelque 1500 Bas-Rhinois ayant la qualité de résis­tants recon­nus, un chiffre proba­ble­ment supé­rieur auquel devrait s’ajou­ter un nombre équi­valent de résis­tants Haut-Rhinois.

D’autres recherches seront néces­saires car l’his­toire de l’Al­sace durant la Seconde Guerre mondiale a été marquée par la spéci­fi­cité de l’an­nexion de fait, entrai­nant une complexité des situa­tions. La Résis­tance a été peu étudiée car elle a été diver­si­fiée dans ses actions.

Son cadre géogra­phique est égale­ment diffi­cile à appré­hen­der car les Alsa­ciens ont résisté dans toute l’Eu­rope.

Grâce au soutien des collec­ti­vi­tés terri­to­riales, le projet de réali­sa­tion du cédé­rom « La Résis­tance des Alsa­ciens » devrait être fina­lisé en 2016. D’ici là, un appel est lancé aux personnes inté­res­sées par les objec­tifs de l’AERIA qui pour­ront la soute­nir en adhé­rant (10 euros) ainsi qu’aux parti­cu­liers en posses­sion d’in­for­ma­tions ou d’ar­chives privées. Leur prêt, textes et photos, sera essen­tiel pour enri­chir les connais­sances et rendre plus inté­res­sant l’es­pace multi­mé­dia nova­teur.

Le Comité de l’AERIA

Contact : AERIA, Souve­nir Français/Caserne Turenne, 42 rue Lauth, 67 000 STRASBOURG, 03.88.36.19.52, laresis­tan­ce­de­sal­sa­ciens@g­mail.com.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *