C’était malgré nous

Commentaire (0) À lire…

 

Fabre-Rousseau_red.jpg Tout part d’un inno­cent instru­ment de musique, un piano. Et la mélo­die du bonheur, qui berçait une famille d’aujourd’­hui, déraille. Un secret bien gardé ressur­git au détour d’une conver­sa­tion houleuse. Un véri­table tabou qui va géné­rer bien des douleurs, mais aussi des espoirs… et des joies.

Mais quelle est cette honte venue des années de guerre, du temps où les Alsa­ciens-Mosel­lans étaient incor­po­rés malgré eux dans la Wehr­macht ?

Caro­line Fabre-Rous­seau nous offre là une histoire de vies et de morts, mais avant tout d’amour. Un drame qui s’adap­te­rait admi­ra­ble­ment à l’écran.

Nico­las Mengus

Caro­line Fabre-Rous­seau, C’était malgré nous, Editions Prisma, 2012, 15,95 €

A écou­ter :

 https://dl.drop­box.com/u/101425489/1RENCONTR%2020120906_Carole%20FABRE-ROUSSEAU_RCF34_18h30.mp3

 https://dl.drop­box.com/u/101425489/2RENCONTR%2020120920_Caro­line%20FABRE%20ROUSSEAU_RCF34_18h30.mp3

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *