Les Alsa­ciens. Une région dans la tour­mente (1870–1950)

Commentaire (0) À lire…

 

Les_Alsaciens.jpg Encore un ouvrage sur l’Al­sace « dans la tour­mente » ? A croire que l’his­toire de l’Al­sace ne fut que tour­men­te… Ce n’est certes pas faux, mais hâtons-nous de préci­ser qu’il ne s’agit pas là d’un énième livre sur les malheurs de notre région, du moins dans sa concep­tion. En effet, les éditions des Arènes nous proposent ici de redé­cou­vrir, mais aussi de mieux comprendre cette période mouve­men­tée qui s’étend de l’an­nexion de 1871 à l’après Seconde Guerre mondiale au travers de l’image ou plutôt des images. Ainsi, la vie quoti­dienne des Alsa­ciens se déve­loppe – d’Al­sace jusqu’en Algé­rie – au travers de photo­gra­phies, de cartes et cartes postales, de lettres, de dessins, et de fac-simi­lés divers que le lecteur décou­vrira au fil des pages avec autant de plai­sir que d’in­té­rêt.

Malgré la limite chro­no­lo­gique de 1950, le désas­treux procès d’Ora­dour à Bordeaux en 1953 y est égale­ment évoqué (p.78–79) ; il résume à lui seul le chapitre de l’après-guerre (la créa­tion du caba­ret « De Bara­bli » en 1946 par Germain Muller, par exemple, y aurait aussi eu sa place). Ce procès, toujours objet de contro­verses, aurait mérité un commen­taire dans la dernière partie de l’ou­vrage.

Malgré ce petit bémol, nous avons là une très belle idée de cadeau pour les fêtes de fin d’an­née !

Nico­las Mengus

C. Muller, Chr. Weber, Les Alsa­ciens. Une région dans la tour­mente (1870–1950), Coll. L’his­toire entre nos mains, Les Arènes, 2012, 112 pages, 34,80 €

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *