FUSS Charles : Du RAD et la Wehr­macht au Corps Expé­di­tion­naire Français en Italie

Commentaire (0) Les incorporés de force face à leur destin

 

Charles Fuss est né à Metz en 1921. Après le RAD, il est incor­poré de force dans la Wehr­macht et se retrouve en Pologne, puis en Italie en décembre 1943. Il déserte le 1er février 1944 et rejoint les lignes françaises où il manque de se faire abattre ; par chance, de leur côté, les Alle­mands avaient conclu qu’il devait être mort au combat. Il s’en­gage ensuite dans l’ar­mée française pour la durée de la guerre.

Partages 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *