Joseph VOLLMAR : Six ans sous les drapeaux avec quatre uniformes

Commentaire (0) Les incorporés de force face à leur destin

 

Né en 1915, soldat français en 39–40, Joseph Voll­mar est incor­poré de force dans la Wehr­macht en 1943. Prison­nier des Sovié­tiques, il fait partie des « 1500 » libé­rés de Tambov en juillet 1944 et qui ont pu rejoindre l’ar­mée française.

lettre_j.vollmar_4.12.1943_ret.jpg
Un cour­rier retourné à la famille après son évasion dans les rangs russes avec la mention « mort pour l’Al­le­magne ».

vollmar_boite_1.jpgvollmar_boite_2.jpg
Une boîte que Joseph Voll­mar avait rame­née à la fin de la guerre. C’est une ration d’ur­gence qu’il avait récep­tion­née à son arri­vée dans un camp anglais en Iran. Il se souve­nait surtout que la boîte conte­nait un morceau de choco­lat et que dans sa bouche c’était le para­dis !

Partages 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *