La Région Alsace œuvre à la créa­tion d’un « Mur des Noms » des victimes alsa­ciennes de la Seconde Guerre mondiale

Commentaire (0) Actualité

 

Philippe Richert, Président du Conseil Régio­nal d’Al­sace, Ancien Ministre, pour­suit l’œuvre d’une poli­tique mémo­rielle ambi­tieuse en Alsace. Celle-ci vise notam­ment à recen­ser l’en­semble des victimes alsa­ciennes (les morts et les dispa­rus) de la Seconde Guerre mondiale, dans la pers­pec­tive d’éri­ger un « Mur des Noms ».

L’am­bi­tion de cette poli­tique mémo­rielle se traduit aujourd’­hui par la mise à dispo­si­tion du public d’une base de données nomi­na­ti­ves­re­pre­nant les noms de ces victimes et les infor­ma­tions rela­tives à leur parcours. Il s’agit des’as­su­rer de l’exac­ti­tude et du carac­tère complet des données, à quelques mois de l’ou­ver­ture de ce Mur des Noms, qui sera construit sur l’em­prise foncière du Mémo­rial de l’Al­sace-Moselle à Schir­meck en 2016.

L’ou­ver­ture de cette base de données au public répond à un triple objec­tif :

 permettre aux familles de véri­fier la présence de leur parent dans la liste de victimes évoquée ci-dessus,

 procé­der aux derniers ajouts et recti­fi­ca­tions sur la base de docu­ments offi­ciels four­nis par les requé­rants,

 conso­li­der une liste défi­ni­tive en vue de son inscrip­tion sur le Mur des Noms.

Cette base de données est déjà acces­sible sur le site inter­net de la Région Alsace : http://memoires.region-alsace.eu/fron­tof­fice/accueil.aspx. Dans sa version actuelle, elle contient les noms et infor­ma­tions biogra­phiques des victimes mili­taires, soit :
· 23 200 Alsa­ciens incor­po­rés de force dans l’ar­mée alle­mande « morts pour la France »,
· 2 700 Alsa­ciens « morts pour la France » sous l’uni­forme français ou allié (soldats ayant effec­tués la campagne de France, enga­gés dans les Forces Françaises Libres ou les FFI).

Elle a été consti­tuée au prix d’un long travail de recherches, et de recou­pe­ments d’ar­chives d’ori­gine française, alle­mande et sovié­tique, depuis 2008. Les communes alsa­ciennes ont égale­ment été consul­tées dans le but de confir­mer ou de complé­ter les infor­ma­tions ainsi recueillies. Des croi­se­ments ont par ailleurs été opérés avec les inscrip­tions portées sur les monu­ments aux morts.

Les listes de victimes civiles seront inté­grées dans les prochains mois.

Pour toute demande de recti­fi­ca­tion, il convient d’adres­ser un avis motivé à la Région Alsace. Cet avis doit être accom­pa­gné des pièces justi­fi­ca­tives permet­tant d’éta­blir l’iden­tité et le statut de victime de guerre de la personne faisant l’objet de la requête.

Les demandes seront adres­sées par écrit à :

REGION ALSACE

Direc­tion de la Culture, du Tourisme et des Sports
Mission poli­tique mémo­rielle
Maison de la Région
1 Place Adrien Zeller
BP 91006
67 070 STRASBOURG Cedex

Pour les recherches : http://memoires.region-alsace.eu/fron­tof­fice/occi­den­tales/recherche.aspx

Partages 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *