Les « Malgré-Elles » du Führer

Commentaire (0) Billet d'humeur

 

Si le destin méconnu des 130.000 « Malgré-Nous » alsa­ciens-mosel­lans a souvent été mal compris par nos compa­triotes – on l’a encore vu récem­ment à Oradour où, le 4 septembre dernier, le président alle­mand s’est déclaré « conscient du débat intense en France autour de la ques­tion de l’en­rô­le­ment forcé des Alsa­ciens qui ont parti­cipé au massacre » – l’in­dif­fé­rence ou l’igno­rance, en revanche, ont long­temps occulté le sort des quelque dizaines de milliers d’Al­sa­ciennes et de Lorraines incor­po­rées de force durant la dernière guerre dans le Reichar­beits­dienst (RAD), service de travail du Reich, ou dans le Krieg­shilf­sdienst (KHD), service auxi­liaire de guerre.

Voir l’ar­ticle complet sous : http://www.bvol­taire.fr/jose­mei­din­ger/les-malgre-elles-du-fuhrer,35516

Partages 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *