MENGUS Laurent

Commentaire (0) Liste des avis de recherche

 

MENGUS_Laurent.jpg Je fais des recherches sur Laurent Mengus, né à Mittel­schaef­fol­sheim, Bas-Rhin, le 9.8.1913 et dont la dernière adresse connue est SP 11853 A Rasten­burg.

 Rensei­gne­ments connus :

 Habi­tant à Mittel­schaef­fol­sheim.

 Parents : Joseph Mengus et Marie Rosa­lie Rein­bolt.

 Culti­va­teur.

 Incor­poré de force le 10.2.1944. N’est plus reparu à son domi­cile depuis le 1.4.44.

 FPN 11853, Stab II et 9–11 Kp. Poli­zei-Rgt. 4. En fait SS-Poli­zei.

 Dernières nouvelles données le 4.11.44. D’autres docu­ments indiquent le 5 et le 6.11.44. Etait alors atta­ché à l’Etat-Major à Grajow (?).

 Dernière adresse connue : Anwär­ter d. R. Laurent Mengus Feld­post­num­mer 11853 A.

 Vu pour la dernière fois par un cama­rade, Antoine Rein­bolt (de Winger­sheim) fin janvier (d’après une lettre de son père datée du 1.9.45 d’après le témoi­gnage d’A. Rein­bolt) ou au début de février 1945 aux envi­rons de Rasten­burg (Prusse orien­tale). Sa présence dans un camp de prison­niers n’a pas été consta­tée jusqu’en 1959.
Mengus_Laurent_portrait.jpg – Témoi­gnage de H. Zoel­zer, de Hervest-Dors­ten (Nordrhein-West­fa­len) qui a reconnu Laurent Mengus sur une photo comme étant un cama­rade de sa compa­gnie. « Ils étaient ensemble à Rasten­burg en février 1945, puis lors de la retraite sur Frauen­burg. Il parlait souvent d’en­dos­ser un uniforme français pour ne pas tomber en capti­vité russe. Du fait de la répar­ti­tion des tout petits restes de l’unité dans d’autres forma­tions, il a été séparé de Mengus ».

 Décès fixé, par juge­ment du 19.6.1959, au 1.2.1945 à Rasten­burg (Alle­magne).

 Déporté mili­taire.

 Mort pour la France. En 1951, la Préfec­ture du Bas-Rhin atteste qu’il a été enrôlé sous la contrainte et que son atti­tude pendant l’An­nexion a été correcte du point de vue natio­nal.

* Merci à Nicole et Jean Bézard pour les photo­gra­phies de l’en­semble du dossier du BAVCC de Caen dont quelques pièces sont repro­duites ici.

Nico­las Mengus

 Cour­riel : info@­malgre-nous.eu

 Claude Herold indique que d’après la Feld­post­num­mer, il faisait partie du SS-Poli­zei-Regi­ment 4.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *