« Une divi­sion en France : Das Reich » sur FRANCE 3

Commentaire (0) Billet d'humeur

 

POUR INFO : copie du mail que je viens d’adres­ser à M.Le Député Armand JUNG (2 Mars 2015)

Monsieur le Député,

Je viens de regar­der le docu­men­taire « Une divi­sion en France : Das Reich » sur FRANCE 3 de Michael PRAZAN.

Je suis outré de la façon dont ce réali­sa­teur se permet de présen­ter les « malgré nous ». Je ne parle pas des 2 volon­taires SS mais des incor­po­rés de force.

Vous le savez comme moi qu’à partir d’une certaine période les SS recru­taient les jeunes en fonc­tion de leur condi­tion physique.

J’ai moi même dans ma famille alsa­cienne 2 oncles malgré nous ( incor­po­rés de force sur le front russe et dont l’un dû lais­ser sa jeune vie à 19 ans) et un oncle qui a fui vers Toulon et a failli faire dépor­ter toute notre famille. Par ailleurs 3 jeunes cousines ont été tués par un obus « améri­cain » à Seltz.

Quelle que soit la douleur ressen­tie par les familles des victimes d’Ora­dour sur Glane et à laquelle je compa­tis entiè­re­ment, je pense qu’il serait temps de ne plus lais­ser passer un tel message qui présente les alsa­ciens incor­po­rés de force et eux même victimes pour les complices de bour­reaux.

Je doute fort que Michael PRAZAN aurait-il été incor­poré de force et présent lors de telles exac­tions aurait, au mépris de son exis­tence et de celle de sa famille, retourné l’arme contre des bour­reaux tels que les SS en surnombre.

Je compte beau­coup sur vous pour inter­ve­nir auprès de FRANCE 3 afin de réta­blir la vérité et vous en remer­cie par avance au nom de toutes ces victimes « malgré nous » et de leurs familles dont vous mesu­rez vrai­sem­bla­ble­ment l’am­pleur de la tragé­die.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Député, l’ex­pres­sion de mes senti­ments respec­tueux.

André Loux

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *