H. P. – D’une arme à une autre

Commentaire (0) Les incorporés de force face à leur destin

 

Versé dans la Luft­waffe à la fin de l’an­née 1944, P. H. est ensuite trans­féré dans l’in­fan­te­rie, puis dans une unité de chars avant d’être fait prison­nier par les Anglais.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *